Benoît Hamon renvoie la question du travail le dimanche à une décision des partenaires sociaux

|

Dossier Benoît hamon, ministre délégué à la Consommation est apparu dans l’émission "Preuve par 3" où il s’est exprimé sur le travail le dimanche en Ile-de-France pour les magasins de bricolage. Il a renvoyé la question à une décision des partenaires sociaux lors de la confèrence sociale qui débutera le 20 juin prochain.

ouverture dimanche bricolage

La rédaction vous conseille

"Je souhaite, moi, que les syndicats s'expriment sur le sujet", a déclaré le ministre. "A force de rogner sur le droit du travail par tous les côtés, on va finir par remettre en cause un bel édifice. Ca doit relever de la négociation entre les partenaires sociaux, avant de savoir s'il faut des régimes d'exception un peu partout".

Benoît Hamon privilégie la discussion avec les partenaires sociaux lors de la conférence sociale du 20 juin malgré plusieurs lettres de députés PS écrites à Michel Sapin, ministre du Travail en faveur du maintien de l’ouverture des enseignes de bricolages le dimanche, en région parisienne.

Les magasins de bricolage réclament quant à elles une modification de la loi qui leur permettrait ainsi d’ouvrir le dimanche, en toute légalité.

Les salariés venant de 47 boutiques de bricolage d’Ile-de-France ont de leur côté, manifesté le 14 mai dernier dans les rues de la capitales pour soutenir l’action des enseignes et défendre le travail dominical. Les syndicats, mènent, eux, depuis plusieurs années, de nombreuses actions judiciaires contre les enseignes qui ouvrent le dimanche, considérant le dimanche comme une journée de repos hebdomadaire.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message