Benoît Hamon visite un hypermarché à Nantes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le taux de produits de fête en infraction avec la législation est "stable" par rapport à 2011, a indiqué jeudi le ministre de la Consommation, Benoît Hamon, lors d'une visite dans un hypermarché de Nantes.

Benoit Hamon

Le "taux infractionnel" relevé pour l'"Opération Fin d'année" 2012 est de 11,7% contre 10,5% en 2011, selon des chiffres encore provisoires arrêtés au 21 décembre (l'opération prenant mi-janvier, ndlr). "Mais, compte tenu du taux de procès verbaux qui est en légère baisse, 1,8% en 2012 contre 1,9% en 2011, on peut dire que la tendance est stable", a estimé M. Hamon.

Accompagné d'agents de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), le ministre a parcouru les rayons des produits de fête pendant deux heures. A cette occasion, plusieurs manquements ont été relevés, sous les yeux du ministre, pour des infractions à la législation en matière d'étiquetage et aussi un pour un étal de crevettes pas assez froid.

Des contrôles de ce type, inopinés, ont lieu une dizaine de fois par an dans ce type d'établissement, a indiqué la direction de l'hypermarché, qui propose à ses clients plus de 100.000 références. La plupart du temps des "avertissements", représentant des rappels de la législation, sont adressés aux directions des établissements concernés, les procès verbaux intervenant, sauf cas très grave, dans un deuxième temps, "en cas de récidive", a précisé Liliane Allanic, agent du service de protection économique du consommateur dans le domaine alimentaire en Loire-Atlantique.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA