Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Bernard Magrez reprend Château Le Sartre

|

Bernard Magrez, propriétaire de quatre grands crus et d’une quarantaine de châteaux à travers le monde, a mis la main sur Château Le Sartre, sur l’appellation Pessac-Leognan.

Château Le Sartre s'étend sur 33 hectares de vignes.
Château Le Sartre s'étend sur 33 hectares de vignes.© IGP Pays d'Oc

Bernard Magrez, propriétaire de quatre grands crus et de plus de quarante châteaux à travers le monde, a acquis Château Le Sartre (33 hectares de vignes, 140 000 bouteilles par an), sur l’appellation Pessac-Leognan. Situé au sud-ouest de Léognan, à proximité du Domaine de Chevalier et du Château de Fieuzal, Le Château Le Sartre avait été racheté en 1981 par Anthony Perrin, alors propriétaire de Carbonnieux. Anthony Perrin, décédé en 2008, avait transmis le domaine en 2005 à sa sœur Marie José Leriche.

Un sol argilo-graveleux

Le vignoble est divisé en deux parties. L’une sur le site du Château Le Sartre (environ 25 hectares), l’autre au nord sur le site de Bois Martin. Les sols sont variés, alliant parties argilo-sableuses, argileuses, graveleuses, sableuses et alluvionnaires. L’encépagement est composé de Sauvignon (80%) et Sémillon (20%) pour le blanc, et de Merlot (50%), Cabernet-sauvignon (45%) et cabernet franc (5%) pour le rouge. La culture se fait suivant les principes de l’agriculture raisonnée. Bernard Magrez a prévu de doter certaines parcelles sensibles de nouvelles technologies, cela afin de les protéger du gel et autres problématiques liées à la climatologie.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message