Bertrand de La Porte du Theil, chef de groupe chez Intersnack France (Vico...)

|

LSA - Tipiak avait annoncé dans nos pages, le mois dernier, son leadership sur le marché du croûton. De votre côté, vous affirmez être toujours numéro un de ce segment. Qu'en est-il ?

B. de La P. du T. - Tipiak a eu un petit pic sur la saison, au cours duquel ils nous ont dépassés. C'est vrai qu'ils ont fait une bonne année, qu'ils ont progressé plus vite que nous, mais sur des chiffres annuels (selon Nielsen, en cumul annuel mobile à P3), Vico reste leader du marché des croûtons, en valeur (25,4 % de part de marché, contre 25,1 % pour Tipiak) et en volume (24,6 %, contre 22,4 %).

LSA - On sent dans ce combat de chiffres que ce petit marché est très bataillé. Pourquoi ?

B. de La P. du T. - C'est un petit marché, certes, mais source de chiffre d'affaires et de rentabilité, sans être trop gourmand en investissements. Nous avons investi dans une nouvelle ligne de production depuis dix-huit mois, dont le but était de limiter le taux de gras de nos produits. Depuis deux ans, il y a une confrontation entre Vico et Tipiak, qui a servi la catégorie en dynamisant le marché et en réduisant le poids des petites marques régionales. C'est une bataille très saine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2049

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous