BEST BUY, le géant américain lorgne vers l'Europe

|

Le champion de l'électrodomestique a connu une croissance fulgurante dans les années 90 et 2000 au États-Unis. L'Europe pourrait être son prochain terrain de chasse.

© DR

La rédaction vous conseille

Les slogans sont peut-être aussi connus et importants que les marques. Le « positif » de Carrefour, « le contrat de confiance » de Darty, « l'agitateur » de la Fnac... Pour l'américain Best Buy, c'est plus simple. En 1983, l'enseigne, qui s'appelait depuis ses débuts The Sound of Music, a pris le nom de son opération promotionnelle phare : les « best buy weeks ». La petite société de vente de matériel hi-fi, fondée en 1966 dans le Minnesota par l'homme d'affaires passionné de musique Richard Sulze, n'a depuis cessé de grossir. Souvent à coups d'acquisitions, et ce dès le début de l'aventure.

 

Rachats

Un an après l'ouverture du premier magasin, Richard Sulze rachète deux concurrents locaux. Dans les années 2000, la compagnie n'hésite pas sortir le carnet de chèques dès que l'occasion se présente : ce sera le cas avec les canadiens Future Shop et MusicLand, le chinois Star Alliance, le site Napster. Plus récemment, l'américain s'est offert un pied à terre en Europe en créant une coentreprise avec le britannique Carphone Warehouse, dans lequel le géant américain a injecté 2,1 milliards de dollars. Une base avancée sur le Vieux Continent où Best Buy souhaite ouvrir 100 magasins d'ici à 2013. Un objectif revu néanmoins à la baisse depuis la crise. Il n'empêche, c'est ici que le groupe voit les plus belles opportunités de croissance, avec la Chine...

 

Hégémonie locale

Avec plus de 20% de part de marché sur l'électrodomestique, Best Buy réalise les trois quarts de son chiffre d'affaires aux États-Unis. C'est durant les années 90 que le groupe, qui a son siège dans la petite ville de Richfield (Minnesota), a connu une croissance fulgurante. Le groupe n'a atteint le milliard de dollars de chiffre d'affaires qu'en 1992. Mais la politique d'ouvertures massives de magasins, la multiplication des formats (du grand big box de 5 000 m² des centres commerciaux aux magasins de proximité), combinées à l'appétit insatiable des consommateurs américains pour les produits technologiques (DVD dans les années 90, écrans plats, smartphones et consoles dans les années 2000), ont fait de Best Buy un symbole du consumérisme made in USA.

 

Geek Squad

Bien que massif, le groupe a réussi sa mue : le discounter des débuts est devenu le champion du service client, avec sa fameuse « Geek Squad », une équipe de superinstallateurs à domicile ou en magasins. Une stratégie dite de « customer centricity » qui lui permet de bien résister à internet et à Wal-Mart. Une leçon à méditer pour nos Fnac et Darty locaux.

BEST BUY EN DATES

  • 1966 Création de The Sound Of Music par Richard Schulze, à Saint-Paul, dans le Minnesota.
  • 1983 The Sound of Music prend la dénomination de Best Buy. Premier superstore à Burnsville, Minnesota.
  • 1987 24 magasins, 239 M $ de CA.
  • 1989 Nouveau concept de magasins fondé sur le format des entrepôts.
  • 1997 7 Mrds $ de CA, développement dans la vente d'ordinateurs et l'électroménager haut de gamme.
  • 2002 Rachat de Geek Squad, service de réparation informatique.
  • 2004 Rachat de l'enseigne chinoise Star Alliance Appliance.
  • 2007 Premier Best Buy en Chine.
  • 2008 Rachat de Napster (musique en ligne) pour 121 M $ et prise de participation dans un joint-venture qui contrôle le britannique Carphone Warehouse.
  • 2010 Premier magasin en Europe (Grande-Bretagne).

BEST BUY EN CHIFFRES

  • 1 150 magasins dans le monde
  • 180 000 employés
  • 50,3 Mrds $ de CA 2010-2011
  • 1,28 Mrd $ de résultat net
  • N° 1 mondial de la distribution de produits électroniques
  • 17e mondial de distribution
  • 15 pays d'implantation

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2188

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message