Bientôt des boutiques Zalando dans les grandes villes européennes ?

|

C'est du moins ce qu'envisage le co-président du directoire du groupe, Rubin Ritter, et qui pourrait permettre au spécialiste de la vente de prêt-à-porter sur Internet d'activer un nouveau levier de croissance. 

zalando

Il n’y aura bientôt plus un seul pure player qui n’aura pas de boutiques physiques. Après Amazon ou encore LDLC et Spartoo en France, c’est désormais le spécialiste européen du prêt-à-porter sur Internet Zalando, qui pourrait bien céder à l’ouverture de points de vente. En effet, dans un entretien au journal allemand Manager Magazin, Rubin Ritter, co-président du directoire du groupe, a expliqué qu’il réfléchissait à ouvrir des boutiques dans une sélection de grandes villes européennes comme Berlin, Paris, ou encore Londres. Selon Rubin Ritter, « Cela pourrait être intéressant pour eux (les clients du e-commerçant) de découvrir également des boutiques physiques de la marque ». Zalando revendique 20 millions de clients, et ça progresse (+11% en 2016).  

3,5 milliards d'euros en 2016

Sur l’ensemble de l’année dernière, les performances du groupe ont dépassé celles du secteur de la mode, avec une croissance de 23% son chiffre d’affaires a atteint 3,6 milliards d’euros pour un bénéfice net de 120,5 millions d’euros. Une incursion dans le physique pourrait être un moyen d’asseoir la marque dans le concret, mais aussi d’activer un nouveau levier de croissance pour l’entreprise qui va devoir, comme bien d’autres dans le secteur de la mode, faire face à la montée en puissance progressive d’Amazon sur ce sujet.  

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message