Bilan : Des soldes satisfaisants sur le Net, décevants en magasins

|

Il a fait froid. Il y a eu de la neige. De quoi rester à la maison... et profiter des soldes sur internet. Les ventes des boutiques en ligne durant la période ont affiché une hausse moyenne de 7%, pointe la Fevad. Brandalley s'enorgueillit d'un gain de 10% et Sarenza de 11%. RueDuCommerce avance, lui, + 18% de trafic sur son site, avec un record à 1,3 million de visiteurs uniques le premier jour. « Sur internet comme en boutique, les meilleures affaires se saisissent dès le début des soldes, avec près de 50% du chiffre d'affaires réalisés sur les douze premiers jours, dont 8% le jour de l'ouverture », analyse ainsi Christophe Nepveux, directeur général de l'agence Fia-Net. Mais, au final, si 80% des Français ont cédé aux sirènes des soldes, selon le baromètre Toluna/LSA qui a les interrogés en huit vagues, l'avantage va aux ventes en ligne. Car pour les boutiques en « dur », le bilan est plus morose : en Ile-de-France, mais c'est sensiblement pareil ailleurs, 55% des boutiques ont subi une baisse de leur chiffre d'affaires par rapport aux soldes de l'an dernier, selon la CCI.

  • 80% Le pourcentage des Français ayant réalisé des achats durant ces soldes d'hiver.
  • 47% La proportion des Français estimant avoir pu faire autant de bonnes affaires que l'an dernier (contre 28% affirmant en avoir fait moins).
  • 46,5% La part des Français ayant couplé leurs achats via les deux canaux de distribution, en magasins et sur internet (40% disent avoir seulement fréquenté les magasins).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2262

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous