Bilan du e-commerce en France : 22 transactions à la seconde en 2014

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Fevad, comme chaque année, livre son bilan 2014 du e-commerce: avec 700 millions de transactions sur l'année, les quelque 35 millions de Français acheteurs ont dépensé près de 57 milliards d'euros en ligne. Un record, évidemment.

Les ventes en ligne ont représenté, en 2014, 56,8 milliards d'euros en France, en hausse de 11% sur l'année.
Les ventes en ligne ont représenté, en 2014, 56,8 milliards d'euros en France, en hausse de 11% sur l'année.© tashka2000 - Fotolia.com

Chaque jour en France, près de deux millions de transactions s’effectuent en ligne. Pas encore assez évocateur ? Pas de problème, descendons d’un cran : 80.000 à l’heure ou, et après promis, on s’en tiendra là, 22 à la seconde…

Tels sont les chiffres, pour le moins marquants, que l’on peut tirer du bilan annuel 2014 effectué par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), rendu public en ce 7 juillet 2015.

Un panier moyen en baisse... mais c'est une bonne nouvelle

Au total, c’est en effet la bagatelle de 700 millions de transactions en ligne qui ont été enregistrées en 2014. Soit une hausse de 15% par rapport à 2013. Ces achats, effectués par 34,7 millions de Français (79% des internautes), ont pesé à hauteur de 56,8 milliards d’euros : un chiffre d’affaires en progression de 11%.

+15% pour les transactions, +11% pour le chiffre d’affaires : on le comprend aisément, cela signifie que le panier moyen, lui, a baissé un peu pour venir s’établir à 81 euros. Mais, pas de panique pour autant : LSA vous expliquait en début d’année pourquoi cette baisse était en réalité une bonne nouvelle pour le e-commerce. Elle est en effet la résultante d’une banalisation de l’acte d’achat en ligne : rien, aujourd’hui, et pas même son pack de stylos bille à 3,50 euros, ne résiste à l’attrait du web.

Le tourisme comme premier marché

Pour autant, évidemment, certains secteurs sont davantage concernés que d’autres. Ainsi, si au global ce sont désormais 9% du commerce de détail, hors alimentaire (6% sinon), qui s’effectuent en ligne, le tourisme est, de loin, le marché le plus « pénétré » - quasi un tiers – devant le textile-habillement-linge de maison (10%) et l’équipement de la maison (7%).

La suite des informations divulguées par la Fevad à lire dans cette infographie :

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA