Bilan : E-commerce, le panier moyen s’essouffle

|
Marc Lolivier, délégué général de la Fevad.
Marc Lolivier, délégué général de la Fevad.© DR

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a annoncé des ventes en ligne en hausse de 22% l'an passé en France, à 37,7 Mrds €. La croissance s'explique par une augmentation des transactions (420 millions, + 24%), soit et par 3 millions d'acheteurs supplémentaires sur internet en 2011, soit plus de 30 millions d'e-consommateurs français. « Les résultats sont bons », s'est réjoui Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, qui a toutefois reconnu une baisse du panier moyen de 1% en 2011, à 90 € : « C'est le niveau le plus bas depuis 2006. Le panier a reculé au quatrième trimestre, y compris pour les plus gros acteurs. C'est un signe de la crise. » L'habillement (+ 12%) et la maison (+ 6%) ont tiré leur épingle du jeu. Amazon a été le plus visité (près de 13 millions de visiteurs uniques par mois). « L'e-commerce va contribuer à créer des emplois », a déclaré son DG France, Xavier Garambois, qui s'est dit optimisme sur l'avenir grâce aux champs d'innovations possibles dans les services. De son côté, Stéphane Treppoz, PDG de Sarenza, a décelé des signes inquiétants au moment des soldes : « Les clients se sont rués sur les grosses démarques et étaient deux fois moins que l'an dernier à acheter deux produits et plus. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2213

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message