Bilan : JouéClub résiste à l'atonie du jouet

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
 Bourgeois Muller, président de JouéClub.
Bourgeois Muller, président de JouéClub. © DR

Sur un marché en baisse de quelque 2% l'an dernier (selon les estimations de NPD), JouéClub est parvenu à clôturer l'année 2012 avec une légère progression de 0,7% de son chiffre d'affaires, qui a atteint 553 millions d'euros. La partie était pourtant loin d'être gagnée tant l'année 2012 a été perturbée : une mauvaise météo au printemps et durant l'été a plombé les ventes sur le premier semestre, et le démarrage exceptionnellement tardif de la saison de Noël a sérieusement compliqué la tâche des acteurs du jeu et du jouet. Cette tension se retrouve dans les chiffres : alors que le plein air représente 25% des ventes de JouéClub, les fêtes de fin d'année s'en octroient désormais 55% ! Mieux vaut donc ne pas rater le coche, même si la fenêtre de tir s'est raccourcie de manière inédite l'an dernier : selon JouéClub, les ventes de Noël n'ont réellement démarré que le 12 décembre ! Cet attentisme des consommateurs a été accentué par l'intensification des achats sur internet aux délais rapides. Les ventes en ligne de JouéClub ont ainsi progressé de 5%. Mais le groupement n'en délaisse pas pour autant ses magasins : quatorze nouveaux points de vente seront ouverts cette année, dont un Village JouéClub dans le futur centre commercial Aéroville à Roissy, en région parisienne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2267

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA