Billet : quand les e-commerçants n’y croient pas eux-mêmes !

|
©Fotolia

Les CV sont parfois révélateurs de la personnalité des auteurs. Ils sont donc très utiles pour des recrutements. Mais les CV reflètent aussi l’humeur du moment et le moral d’une activité. Récemment,  une entreprise en a reçu un pour le moins étonnant. Dans le cadre d’un recrutement, un «chef de projets fonctionnel, spécialisé e-commerce» y mentionne ce qu’il appelle lui-même sa «devise»: «mon objectif n’est de faire gagner de l’argent à mon employeur, c’est de lui en faire perdre moins».

Ce jeune est peut-être un grand pessimiste et ne risque pas d’être recruté de sitôt. Ou, bien au contraire, il fait preuve d’une grande lucidité et d’une surprenante franchise. Ce qui devrait étonner plus d’un DRH. Et peut-être que l’un d’entre eux décidera de l’embaucher afin… de perdre un peu moins d’argent. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message