Bio-Planet : 100 % bio, le folklore en moins

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Frais, surgelés, épicerie et liquides, hygiène-beauté, textile, jouets Aucun rayon ne manque dans le dernier supermarché ouvert par le groupe belge Colruyt à Courtrai. Sauf que tout est bio. Comme l'indique le nom de l'enseigne, qui pourrait être dupliquée à 15 exemplaires outre-Quiévrain.

Selon Luc Rogge, directeur général du distributeur belge Colruyt, c'est à Courtrai que l'on trouve « le plus grand assortiment de produits exclusivement biologiques et écologiques au monde ». Colruyt a en effet choisi cette ville belge de la province de Flandre occidentale pour implanter Bio-Planet. Situé à proximité du centre de la ville, ce supermarché impressionne, dès le premier rayon, par la richesse de l'assortiment, qui comprend 6 500 produits.

Ainsi, dans les gammes alimentaires (3 500 références au total), on trouve les produits frais et surgelés (800 articles en chambre froide), l'épicerie (café, thé, céréales, riz, pâtes, etc.), les liquides (120 vins et alcools), une belle boulangerie avec 70 variétés de pain bio, un rayon traiteur et découpe (300 produits) et même du pet-food bio.

Le non-alimentaire (3 000 références) comprend du textile pour la femme, l'homme et l'enfant (1 800 références), des produits d'hygiène et de beauté (huiles essentielles, savons, etc.) et des accessoires pour la maison et le jardin (CD, livres, encens, papeterie, objets de décoration, jouets, terreau, etc.). Juste avant les cinq caisses, les clients trouvent même des fleurs !

Et même un restaurant et un site internet

« La première de nos priorités n'est pas tant le positionnement prix que la richesse et la largeur de l'assortiment », confirme Luc Rogge. Pour autant, l'enseigne n'en rajoute pas dans le folklore bio. La culture un rien spartiate du groupe a conduit à une décoration du magasin

« radicale », sans doute un peu trop basique et austère.

Seule exception : un espace pour les livres, les CD, la papeterie ainsi que les encens où un mobilier en bois naturel et un éclairage plus soigné mettent l'offre en valeur. Autre singularité de Bio-Planet : l'accent mis sur l'information des clients à propos des produits qui sont tous, à l'exception du sel et de l'eau, censés satisfaire aux normes biologiques, écologiques, environnementales ou encore du commerce équitable.

Chaque rayon dispose ainsi d'une signalétique dont le seul défaut, dans cette ville pas très éloignée de la frontière française, est d'être rédigée uniquement en flamand. À côté de la chambre froide, une borne d'information avec écran tactile est reliée au site internet de l'enseigne (www.bio-planet.be), bilingue cette fois. « Nous vendons 3 500 références en ligne, la gamme de produits frais et surgelés ayant été écartée du site. Les commandes sont ensuite livrées, dans un délai compris entre quarante-huit et soixante-douze heures, dans l'un des 156 magasins Colruyt de Belgique », précise Tony Debock, chef de projet Bio-Planet.

Enfin, l'enseigne innove en proposant, pendant les horaires d'ouverture du magasin (de 9 à 20 heures), un restaurant de 50 places où l'on peut déguster de la cuisine bio déclinée sous forme de petit déjeuner, de pasta bar, de paninis et de sandwiches.

Ouverture à Gand en 2002

Alors que les supermarchés Colruyt proposent déjà une gamme de 300 articles biologiques, Bio-Planet s'impose avec un concept, non seulement innovant mais beaucoup plus riche quant à son offre. « Dans le monde, le marché du bio est actuellement estimé à 20,6 milliards d'euros. Les prévisions tablent sur une croissance de 15 % d'ici à 2010. En Belgique, 10 % du marché seront bio dans dix ans et, dès aujourd'hui, 14 % des consommateurs achètent régulièrement des fruits et légumes issus de l'agriculture biologique », souligne Luc Rogge.

Écartant pour l'instant la déclinaison dans d'autres pays d'une formule qui a déjà ses adeptes en Europe du Nord mais avec une offre plus limitée (comme Planet Organic à Londres ou encore Basic en Allemagne), le groupe Colruyt prévoit d'inaugurer une quinzaine d'autres Bio-Planet dans le petit Royaume, en commençant par une deuxième ouverture annoncée à Gand dès l'été 2002.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1735

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA