Biocarburants : le patron de Nestlé provoque la colere de la fnsea

|

Peter Brabeck, président de Nestlé, a déclaré ce week-end que si l'on continue la politique engagée sur les biocarburants, il n'y aura plus rien à manger. La FNSEA a réagi vivement.


« Les agriculteurs engagés depuis longtemps dans le développement durable ne se laisseront pas dicter leur conduite par des patrons de multinationales ».

La réaction de la FNSEA suite à la déclaration de Peter Brabeck, président de Nestlé, ne s'est pas fait attendre.

« L'intervention de Peter Brabeck serait-elle de payer toujours moins cher ses matières premières ? Il s'agit aujourd'hui de savoir comment se construisent les prix et se répartissent les marges dans la chaîne qui va de la production agricole à la vente des produits alimentaires. Les paysans sont prêts à comparer leur revenu avec celui de Peter Brabeck », a tenu à souligner la FNSEA.

« La première mission de l'agriculture est de nourrir les populations : les biocarburants sont un des moyens pour lutter contre le réchauffement climatique » a conclu la Fédération.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres