BIOCOOP, la force tranquille des spécialistes du bio

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Numéro un des spécialistes du bio en France, avec 325 magasins, Biocoop, officiellement créée en 1986, s'est construit petit à petit. Sereinement et sans accroc.

Du mouvement associatif des origines, Biocoop a gardé le côté militant. La volonté de se battre pour le développement d'une agriculture biologique, bien sûr. Mais pas seulement. L'ambition est plus globale. « Biocoop est bien plus qu'un simple réseau de magasins, témoigne Claude Gruffat, PDG depuis 2006, dans l'entreprise depuis 1997, et exploitant d'un point de vente à Blois. Des groupements d'agriculteurs sont associés dans la structure juridique, au même titre que les magasins. C'est notre force et notre volonté de réunir des acteurs économiques aux intérêts a priori divergents. »

Liens vers l'amont Le réseau compte déjà quatre de ces groupements associés dans la filière fruits et légumes, et trois dans celle des céréales, en attendant un prochain accord avec des producteurs de viande. Quand on sait que chacun de ses groupements compte entre 30 et 120 producteurs, cela commence à faire du monde. « Nous voulons créer des liens durables avec l'amont, résume Claude Gruffat. C'est sécurisant pour nous, qui trouvons des sources sûres d'approvisionnement. Cela l'est aussi pour les agriculteurs, qui ne sont plus soumis aux aléas du mouvement spéculatif, autour des opportunismes d'achats et de ventes. »

Organisation Biocoop, avec cette organi-sation, couplée à une optimisation de sa logistique, avec l'ouverture d'une quatriè-me plate-forme, à Sorgues (84), ce qui porte sa capacité d'entrepôts à plus de 30 000 m2, est bien parée pour l'étape suivante. En clair, asseoir sa domination sur le bio : 15 % environ du marché des produits biologiques, en France, pour 38 % de la surface de vente de la distribution spécialisée. La progression des ventes a beau se tasser (+ 30 % en 2008, + 15 % en 2009 et entre « + 12 à + 15 % encore en 2010 » - la faute au « double effet de la crise et de l'entrée de nombreux nouveaux acteurs »), la ligne semble bien toute tracée.

Grandir Il faut dire que, surtout comparée à sa rivale La Vie claire, la croissance de Biocoop est très linéaire. Presque un modèle du genre. Née dans les années 1970 et 1980 par la volonté de consommateurs de s'associer pour s'approvisionner facilement en produits bio, Biocoop s'est construite à petits pas, au rythme des modifications de structures juridiques. D'abord sous le régime de l'association loi 1901, en 1986, avec une soixantaine de magasins essentiellement dans la région d'Annecy (74), puis sous forme de société anonyme coopérative en 2002 - environ 150 points de vente à cette date. Depuis, Biocoop a grandi : elle a franchi la barre des 300 unités en 2008, et 450 millions d'euros de chiffre d'affaires en magasins en 2009.

BIOCOOP EN DATES


1986 Naissance de Biocoop, sous forme d'association loi 1901 : une soixantaine de magasins dans la région d'Annecy.


2002 L'association se transforme et devient une société anonyme coopérative « pour mieux porter le développement de l'activité économique ». Biocoop compte alors 150 magasins.


2005 Biocoop réalise la fusion-absorption de ses plates-formes logistiques, et acquiert ainsi la capacité de développement rapide qui lui manquait.


2008 La barre des 300 magasins est franchie.


2010 Ouverture, à Sorgues, près d'Avignon, d'un nouvel entrepôt de 12 600 m2. De quoi optimiser la logistique amont.

 

EN CHIFFRES

450 M€ de chiffre d'affaires pour les magasins en 2009

+15% par rapport à 2008.

325 magasins

4 plates-formes logistiques

30 000 m2 d'entrepôts

3 000 salariés

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2136

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA