Marchés

Biocoop rappelle l'importance de la préservation des fonds marins

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le leader français de la distribution alimentaire biologique et équitable prend les histoires de poissons très au sérieux en ce 1er d'avril.

biocoop

Selon Biocoop, 40 % des poissons pêchés sont rejetés morts à la mer et 50 % vendus sont pêchés illégalement. Ainsi, le distributeur réagit et s'engage pour la sauvegarde des fonds marins. Une réponse, en filigrane, sur le modèle de la Scapeche.L'armateur d'Intermarché avait en effet été montré du doigt pour ses méthodes de pêches peu respectueuse de l'écosystème et avait répondu via un organigramme pour expliquer la provenance de ses poissons .

Dans sa communication, Biocoop garantit le respect des périodes de reproduction, des saumons qui ne proviennent pas d'élevage, aucun thon rouge méditerranéen, ni de poissons des grands fonds. Ainsi, Biocoop affirme commercialiser100 % de poissons d'élevage certifiés bio et le respect de sa charte pour ses 47 espèces pêchées. En novembre dernier, l'enseigne avait déjà fait parler de son engagement sur les produits de la mer en arrêtant la commercialisation du tarama.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA