Blackberry, ex RIM (cible de Lenovo ?)

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Research In Motion, plus connue sous le nom RIM, est une entreprise canadienne spécialisée dans le domaine de la communication mobile. Elle connait sa plus forte notoriété après avoir développé un système de messagerie électronique sans fil, représenté à travers le BlackBerry.

Logo de RIM

 

Histoire : 
 
En 1984, RIM est créée par Marc Lazaridis à Waterloo, au Canada.
Ce dernier rencontre Douglas Fregin, actuel vice-président des opérations de RIM à l’âge de onze ans et rejoint le programme de génie électrique, de l'université de Waterloo.
 
Marc Lazaridis crée par la suite sa petite entreprise baptisée Research In Motion en 1984, en étroite collaboration avec son ami d’enfance Douglas Fregin.
 
D’abord spécialisée dans la conception d’appareils de transmission de données sans fil, sa société se développe et décroche un contrat avec General Motors.
Au fil des années, l’entreprise de Marc Lazaridis dépose une trentaine de brevets et remporte un oscar récompensant l’invention du DigiSync, un système de repérage et de lecture utilisé dans l'industrie du film.
 
Après avoir développé un modem radio Mobitex en 1995, RIM présente son premier appareil mobile sans fil, en 1996 et lance deux années plus tard l’Inter@ctive pager 950.
 
 
 
La première version de son terminal portable permet d’échanger des messages. Elle est aussitôt offerte aux dirigeants des 200 entreprises, les plus puissantes en Amérique.
En 1999, le premier BlackBerry est introduit sur le marché canadien. 
La première année, RIM vend 50.000 BlackBerry et intègre la fonction téléphone à cet appareil pour conquérir Wall Street, en 2001.
 
Cinq ans après, RIM atteint son premier million d’utilisateurs.
 
 

Dates clés :

 

1984 : Création de RIM.

1996 : Lancement du premier appareil portable de RIM.

1998 : Introduction de l’Inter@ctive pager 950.

1999 : Lancement du premier BlackBerry.

2001 : Intégration de la fonction téléphonie dans le BlackBerry.

2002 : Partenariat avec plusieurs constructeurs d’appareils portables.

2011 : Lancement de la tablette tactile BlackBerry PlayBook.

Janvier 2013 : Date prévue pour le lancement du BlackBerry 10.
En parallèle, RIM change de nom pour se nommer Blackberry.
Février 2013 : Publicité pour le Blackberry Z10 lors du Super Bowl.

 

Réalisations :

 

Connue principalement par son BlackBerry au design sobre, RIM réussit à s’imposer rapidement sur le marché de la téléphonie mobile, d’abord au Canada, en Amérique et en Europe.

Aux Etats-Unis, le BlackBerry de RIM est utilisé par environ trois millions d'utilisateurs. Les premières années, il représente en effet, une véritable révolution dans les nouvelles technologies, étant simultanément un téléphone portable et un assistant numérique personnel, permettant d’échanger des e-mails en temps réel.

 

 

Grâce au succès rencontré après le lancement du BlackBerry en 1998, RIM investit une partie considérable de son revenu dans les recherches et le développement.

Son fondateur Mike Lazaridis investit également 70 millions d’euros pour financer la création d’un Institut pour la physique théorique.

 

En 2002, l’entreprise canadienne enchaine les partenariats avec les principaux constructeurs de téléphones mobiles, notamment Nokia, Sony-Ericsson et Motorola, et leur brevète sa technologie.

RIM est par le quatrième fabriquant mondial de téléphones mobiles en 2010, avec 10,6 millions d'unités vendues, devançant Sony Ericsson qui en a vendu 10,5 millions la même année.

En 2011, les téléphones Blackberry s’octroient 14% de part du marché mondial des smartphones. 

 

Disposant d'un siège à Waterloo au Canada, la firme canadienne réalise plus de 16,4 milliards de dollars de CA en 2011.
En 2012, l'éditeur du Blackberry connaît une période difficile, connaissant une concurrence croissante dans les smartphones, notamment auprès du segment professionnel, et est contrainte de licencier une partie importante de ses effectifs, soit 5.000 salariés, pour faire face à ses pertes.

Pour parer à ses difficultés, Blackberry adopte une stratégie aggressive en 2013 avec une nouvelle version de son OS, la 10ème, lance une nouvelle gamme de smartphones et travaille à l'élargissement de ses apps, en finançant certains développements, car la faiblesse de son catalogue a incité de nombreux utilisateurs à quitter les appareils de RIM.

Début 2013, Lenovo annonce être intéressé pour racheter RIM, et serait en discussion avec banques et investisseurs de RIM pour racheter l'entreprise comme l'a annoncé Wong Wai Ming : « Nous n'hésiterons pas si la bonne occasion se présente qui pourrait nous bénéficier ainsi qu’aux actionnaires. ». Cette acquisition permettrait à Lenovo de se développer sur les marchés des smartphones et tablettes dont elle est quasi-absentes, alors que l'entreprise chinoise gagne des parts de marché dans l'informatique depuis le rachat réussi de la branche hardware d'IBM.
En janvier 2013, l'entreprise RIM change de nom pour se renommer Blackberry.
En février 2013, Blackberry se retire du Japon, n'ayant pas réussi à s'imposer sur ce marché difficile pour les entreprises occidentales.

 

En septembre 2013, Blackberry supprime 4500 postes, soit près de 40% de son personnel actuel.

A la fin du même mois, elle annonce son rachat par le fonds d’investissement Fairfax Financial, pour la somme de 4.7 milliards de dollars américains, à raison de 9 dollars américains par action.

Ce consortium, qui détient déjà 10% de Blackberry signe par ailleurs une lettre d’entente avant de prendre la décision de retirer le constructeur canadien de la bourse.

La conclusion de l’offre est prévue pour le 4 novembre, au plus tard.

 

Cependant, cette dernière est déclinée par Blackberry qui indique sa volonté de rester indépendante ainsi que son intention de procéder à une augmentation de capital à 1 milliard de dollars.
Par la même occasion, Thorsten Heins quitte son poste de Président-directeur général au sein de l'entreprise et est remplacé par John S.Chen. Ce dernier assure l'intérim pendant que l'entreprise cherche un nouveau directeur permanent.

 

Infos clés : 

 

Pays d’origine : Canada.

Dirigeants clés : Mike Lazaridis-Jim Balsillie-Barbara Stymiest-Thorsten Heins.

Produits phares : BlackBerry.

Chiffre d’affaires : 16.416 milliards de dollars.

 

 

Carnet des décideurs

François Bornibus

François Bornibus

Président de Lenovo EMEA

Elisabeth Moreno

Elisabeth Moreno

Directrice générale de Lenovo France

Jean-Baptiste Guillemot

Directeur général France, Mobile Business Group, de Lenovo

Oliver Ebel

Oliver Ebel

Vice-président et directeur général de Lenovo EMEA Smartphone.

Laurent La Rocca

Laurent La Rocca

Directeur marketing Europe de Sud de Lenovo

Aymar de Lencquesaing

Aymar de Lencquesaing

Président EMEA de Lenovo

Xiaoyan Wang

Xiaoyan Wang

Vice-présidente principale, directrice informatique et vice-présidente principale, […]

Gerry P. Smith

Gerry P. Smith

Vice-président principal et président de Lenovo Amériques

Milko Van Duijl

Milko Van Duijl

Vice-président principal et président de la zone Asie-Pacifique de Lenovo

Xudong Chen

Xudong Chen

Vice-président principal de Lenovo et président de Lenovo pour la région Chine

Mike Lazaridis

Mike Lazaridis

Cofondateur de BlackBeryy (ex Research In Motion - RIM)

Rick Costanzo

Rick Costanzo

Vice-président exécutif des ventes mondiales de BlackBerry entre 2012 et 2013

Chris Wormald

Vice-président des alliances stratégiques de BlackBerry en 2013

Gianfranco Lanci

Gianfranco Lanci

Président et directeur des opérations de Lenovo

Prem Watsa

Fondateur de Fairfax Financial Holdings et président du comité de surveillance de Blackberry

John Chen

John Chen

Président-directeur général de Blackberry

Yang Yuanqing

Yang Yuanqing

Président-directeur général de Lenovo

Jian Qiao

Jian Qiao

Vice-présidente principale des ressources humaines de Lenovo

David Roman

David Roman

Vice-président principal et directeur marketing de Lenovo

Peter Hortensius

Peter Hortensius

Vice-président principal du groupe Produits de Lenovo

HE Zhiqiang

HE Zhiqiang

Vice-président principal et directeur technique de Lenovo

Wong Wai Ming

Wong Wai Ming

Vice-président principal et directeur financier de Lenovo

Jim Balsillie

Jim Balsillie

Co-fondateur et co-directeur général de BlackBerry (ex Research In Motion - RIM) entre […]

Barbara Stymiest

Présidente du conseil d’administration de BlackBerry, (ex Research in Motion - RIM)

Thorsten Heins

Thorsten Heins

Président-directeur général de BlackBerry (ex Research in Motion - RIM)

Liu Chuanzhi

Président honoraire du conseil d'administration et cofondateur de Lenovo

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA