Marchés

Bon premier semestre pour Vranken-Pommery Monopole

|

Vranken-Pommery Monopole, deuxième producteur français de champagne, a vu ses ventes s'envoler au premier semestre, mais est resté déficitaire sur cette période, traditionnellement peu significative pour son activité, selon un communiqué diffusé mercredi. Le groupe a enregistré une perte de 0,9 million d'euros sur ces six mois, alors qu'il avait perdu 2,9 millions un an plus tôt. Mais il préfère souligner le fort redressement de ses ventes, qui ont bondi de 45% sur le semestre, à 120,6 millions d'euros. « Les très bons résultats du premier semestre témoignent d'un retour à une activité soutenue de Vranken-Pommery Monopole durant cette période qui marque la sortie de crise pour la Champagne", s'est réjoui le groupe. L'entreprise estime à 14% la hausse en volume des expéditions de champagne au premier semestre, après la baisse de 19% un an plus tôt. La progression du chiffre d'affaires, plus rapide que celle du marché, montre que Vranken-Pommery gagne des parts de marché, a-t-il affirmé. Vranken-Pommery se montre optimiste pour le reste de l'année, estimant pouvoir tirer "les pleins effets" de la montée en gamme de ses produits, alors que les coûts de cette stratégie ont déjà été intégrés dans les comptes du premier semestre. "Dans un contexte de crise, les consommateurs se sont momentanément tournés vers des marques moins chères. Ce phénomène s'estompe désormais. On assiste à un retour vers les grandes marques et cuvées de prestige", s'est félicité le fondateur du groupe Paul-François Vranken.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message