Marchés

Bon trimestre pour Duc, qui espère "une montée en puissance" des sites rachetés à Doux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Le chiffre d’affaires consolidé (non audité) de Duc pour le 3ème trimestre 2012 s’élève à 46,58 millions d’euros, en hausse de + 2,77 % par rapport au trimestre équivalent de l’année précédente et en hausse de 3,85 % par rapport au trimestre précédent (à 44,85 millions d’euros).

Duc

Le chiffre d’affaires consolidé (non audité) au 30 septembre 2012 s’élève donc à 136,77 millions d’euros, en légère hausse par rapport à la même période de 2011, soit + 0,97%.

Au cours du 3ème trimestre 2012, l’activité Poulet a représenté 58,61% des ventes, la dinde 20,41% et les produits élaborés 14,75%. Les 6,24% restants représentent l’activité de la filiale bulgare et des prestations diverses et des produits dérivés.

La dinde et les produits élaborés à l’origine de la croissance

Dans le détail, l’activité Poulet a enregistré une légère baisse de ses volumes commercialisés, inhérente à la baisse des ventes des produits congelés selon le groupe (- 11,16 % par rapport à 2011). L’activité dinde (+ 2,9 %) , et produits élaborés, enregistrent des performances positives sur le trimestre. L’impact de la reprise de deux sites de Doux, Amilly et Boynes, n’est pas significatif sur le trimestre. Les performances et la contribution de ces deux sites à l’activité du Groupe seront plus lisibles sur le 4ème trimestre 2012. Le groupe mise sur « des produits innovants » début 2013 pour accroitre sa croissance.

Quid du rachat des sites de Doux ?

Pour l’heure, « le projet industriel des groupes Duc et Glon Sanders a permis à ces sites et au personnel de retrouver un niveau d’activité correct », explique Duc dans un communiqué de presse. L’entité issue de ces deux groupes souhaite « une montée en puissance de l’activité sur ces deux sites à court terme ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA