Marchés

Bonduelle reprend le marché des surgelés en main

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le leader des légumes surgelés en France revient sur ses fondamentaux, en imposant la mention « made in France ».

Précuit vapeur, poêlées et galettes font partie des gammes phares de la marque.
Précuit vapeur, poêlées et galettes font partie des gammes phares de la marque.

La seule marque nationale à enregistrer de la croissance en valeur (+3,5%, avec 15,9% de part de marché, CAM à août 2013, selon Iri) sur le segment des légumes surgelés a retravaillé ses gammes, ses recettes, et enrichit son offre. Sur sa gamme de Précuit vapeur, brevetée, Bonduelle arrive avec des mélanges de légumes bruts : haricots-carottes-pois gourmands ; courgettes-haricots plats-poivrons... « L'idée est de proposer des mélanges que les consommateurs ne feraient pas eux-mêmes », déclare Emmanuelle Cousy, directrice marketing Bonduelle Surgelés.

Large boulevard

Grâce au lancement de cette gamme, la marque a gagné trois points de part de marché. « C'est un véritable succès. Il y a un boulevard et nous sommes attendus. Les légumes nature représentent deux tiers des volumes du marché », note Emmanuelle Cousy. Et Bonduelle va étendre une partie des produits de la gamme à certains pays européens fin 2013-début 2014.

Par ailleurs, sur ses légumes poêlés, Bonduelle a retravaillé ses recettes afin d'enlever le maximum d'additifs, sans altérer le goût ni les qualités organoleptiques des produits. Une nouvelle gamme avec les légumes du marché fait son entrée dans les linéaires. Les recettes champêtres, campagnardes et jardinières sont composées de légumes bruts, avec un sachet d'épices que le consommateur peut ajouter à sa convenance.

L'ensemble de l'offre de poêlées a été clarifié avec un code couleur pour chaque référence : rouge pour les rustiques, violet pour les légumes du Sud et vert pour les légumes du marché.

Enfin, sur la gamme de galettes de légumes, Bonduelle, qui a également amélioré ses recettes, innove avec La Parisienne (champignons de Paris-pommes de terre-haricots verts).

Sur l'ensemble de ses références, la marque a désormais imposé une mention « made in France ». La production est exclusivement française, mais quelques légumes restent encore cultivés à l'étranger, comme le brocoli par exemple. « Après avoir retravaillé les piliers de nos gammes en 2013, nous arriverons avec de la rupture en 2014 », indique Emmanuelle Cousy.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA