Marchés

Bongrain impose une baisse des prix du lait à ses producteurs d'Aquitaine

|
Bongrain est le 1er groupe à baisser les prix du lait cette année en cours de contrat
Bongrain est le 1er groupe à baisser les prix du lait cette année en cours de contrat© J.F. Mallet CNIEL

Après la Mayenne la semaine dernière, le groupe Bongrain s’attaque à ses producteurs laitiers en Aquitaine. Le groupe a décidé de baisser le prix du lait payé aux éleveurs de 14 euros par 1 000 litres pour le dernier trimestre 2014. Le groupement des producteurs de lait d'Aquitaine de la vallée du Dropt, qui fédère les éleveurs de Dordogne, Gironde et Lot-et-Garonne, s’est insurgé contre cette "décision unilatérale" du groupe Bongrain. "Il doit respecter le contrat qu'il a signé. Le prix du lait en 2014 doit refléter l'état des marchés, par la prise en compte des indicateurs économiques, comme l'entreprise s'y était par ailleurs engagée précédemment", estime le groupement.

La FNPL inquiète

Bongrain assure être en avance sur les prix du lait depuis le début de l'année et vouloir rééquilibrer les choses et anticiper la baisse prévue au dernier trimestre "notamment en raison de l'embargo russe sur les produits alimentaires. La tendance est à la baisse mais c'est variable selon les régions. On rattrape là où on était décalé", avait indiqué le porte-parole de Bongrain. Comme leurs collègues de Mayenne, les producteurs d'Aquitaine touchés par cette décision disent examiner "toutes les voies de recours possibles pour pallier cette remise en cause du contrat signé". Selon la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), qui s'inquiète d'une fragilisation de la filière laitière, il s'agit de la première entreprise qui décide de baisser les prix cette année en cours de contrat.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter