Bongrain se tient prêt...

|

Malgré (ou grâce à...) l'envolée du prix du lait, Bongrain voit son chiffre d'affaires augmenter de 8,4 % en 2007, à 3,41 Mrds E. Une performance que le groupe relie à la hausse de la consommation de fromages, qui a progressé de 0,7 % en Europe. Le propriétaire des marques Caprice des Dieux, Chavroux, ou encore Coeur de Lion affiche un bénéfice net en hausse de 44,2 %, à 161,7 M E. Une forte progression qui s'explique essentiellement par la cession, en octobre dernier, de son pôle gastronomie, dont le traiteur de luxe Potel et Chabot. Mais l'année 2008 s'annonce plus périlleuse, avec une hausse significative des prix en rayons. « En janvier, l'augmentation des prix constatée pour les grandes marques de fromages est de 8 à 11 %. Nos marques se situent dans cette fourchette », a ainsi déclaré le directeur général délégué Jean-Paul Torris à l'occasion de la présentation des résultats annuels. Toujours sur 2008, Bongrain devrait se désengager de son activité d'élevage de veaux, et indique examiner toutes les opportunités du marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2037

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous