Marchés

Bonne année pour Henkel, optimiste pour 2012

|
henkel logo

L’Allemagne risque encore d’être citée en exemple. Le groupe Henkel a clos une année 2012 avec une hausse de 12% de son bénéfice net, à 1,25 milliard d'euros, malgré le contexte économique.

Le chiffre d’affaires du géant germanique atteint 15,61 milliards d'euros, en progression de 3,4% sur un an. Mais de près de 6% hors effets exceptionnels et de changes.

« Tous les objectifs ont été atteints ou dépassés » a déclaré Kasper Rorsted, son PDG, et ce, malgré le prix des matières premières en nette hausse qui ont mis les marges « sous pression », et « l’intensité très forte de la concurrence ».

Dans un marché « beaucoup plus volatile que par le passé », selon le patron, Henkel mise sur une marge d'exploitation de 14% en 2012. Celle-ci était de 13% en 2011 et 12,7% en 2010.

Pour y parvenir, le propriétaire des marques LeChat ou encore Fa a réaffirmé continuer à contrôler étroitement ses coûts.

M. Rorsted a estimé que le groupe devrait compter « 100 marques de moins ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message