Bonne performance des cafés et sucres

|
+1,3 % en hypers - 0,9 % en supers
+ 1,8 % en hypers - 1,1% en supers
Chiffre d'affaires total* 13 484 M E CA additionnel* s+ 90 M E Évolution en valeur** s + 0,7 %
Chiffre d'affaires total* 2 114 M E CA additionnel** s + 60,5 M E Évolution en valeur** s + 2,9 %

Des volumes en souffrance, des prix moyens en hausse sensible... L'épicerie sucrée, comme beaucoup d'autres rayons, a traversé une année difficile (+ 0,7 % de croissance en valeur à fin octobre). Auteurs d'une bonne performance en termes de chiffre d'affaires additionnel, les cafés torréfiés illustrent parfaitement cette situation, mais ont su profiter, en plus, de la croissance forte du segment des dosettes.

Autre catégorie très importante du linéaire, la confiserie n'a visiblement pas eu la chance de pouvoir compter sur un segment très porteur. La hausse des prix moyenne est donc à peine parvenue à compenser la baisse des volumes.

À noter, toujours en termes de chiffre d'affaire additionnel, la bonne performance des sucres et produits pour pâtisserie, qui exprime la force de la tendance du fait-maison, constatée aussi en épicerie salée.

Le hard-discount sort nettement à son avantage de la comparaison avec les hypers et supermarchés. Conséquence naturelle de la hausse des prix.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2114

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous