Bonobo vise l'international

|

développement - La marque-enseigne de jeans de Beaumanoir a ouvert son 100e magasin en Ile-de-France. Et prévoit de s'implanter à l'étranger début 2009.

Bonobo se développe à un train d'enfer. L'enseigne (60 % en affiliation) du groupe Beaumanoir, qui possède aussi Cache-Cache, a inauguré son 100e magasin sur 211 m2 début novembre, dans le centre Carré Sénart (77). Elle prévoit d'ouvrir 50 magasins dans les quatre ans à venir, avec un objectif de 300 unités d'ici à 2011.

« Nous avons une stratégie de développement opportuniste en centre-ville et en centres commerciaux, pour une surface souhaitée de 150 m2 », indique Yann Jaslet, directeur de l'enseigne, qui prévoit les premières implantations à l'international début 2009, en Europe (Italie et pays de l'Est), au Moyen-Orient et en Asie. Avec une offre mixte centrée autour du jean. « Nous proposons 5 coupes pour femmes et 4 coupes pour hommes, avec 5 à 10 modèles pour chaque », précise Yann Jaslet.

Coeur de cible 18-30 ans

Le magasin développe une offre d'habillement complémentaire pour s'habiller « autour de son jean », déclinée autour de cinq thèmes (travail, clubbing, sportswear, aventure, street attitude), sans oublier des accessoires pour terminer la silhouette. Le sourcing est diversifié (Bassin méditerranéen, Chine, France). La fourchette de prix pour un jean de bonne qualité avec des détails se situe entre 34 et 59 E, à destination d'une cible large (jusqu'à 45 ans), avec un coeur de 18 à 30 ans.

« Aujourd'hui, il n'existe pas de concept équivalent, à l'exception de quelques indépendants qui se situent dans des gammes de prix plus élevés », reprend Yann Jaslet. L'enseigne joue tout de même sur le terrain de la marque espagnole de sportswear Pull et Bear, encore peu développée en France, et de chaînes généralistes de mode à petits prix comme Pimkie. « C'est une enseigne qu'on connaît encore peu, mais que l'on voit beaucoup fleurir en centres commerciaux », observe un concurrent. La marque mise sur ses vitrines comme relais de communication et sur bonoboplanet.com, son site internet lancé il y a deux mois. « L'internaute peut y découvrir nos collections et créer son look virtuellement avant de venir en magasin », reprend Yann Jaslet. À terme, Bonobo prévoit de développer la vente en ligne dans le cadre d'une stratégie globale de Beaumanoir.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2021

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres