Marchés

Bons Mayennais, à picorer chaud hiver comme été

|

Dossier Sous sa marque Bons Mayennais à chauffer, le groupe fromager Vaubernier propose deux références de fromage à chauffer pour désaisonnaliser la consommation.

Bons Mayennais

Le fromage à chauffer au four… Un incontournable de la gastronomie française. Bons Mayennais, la marque du groupe fromager Vaubernier, a lancé fin septembre une gamme de deux produits « à chauffer et picorer », nature et au poivre. L’entreprise, qui proposait jusque-là des fromages plutôt dits de « plateau », a décidé d’élargir ses gammes afin de répondre aux tendances du marché sur les fromages à consommer chaud. Bons Mayennais à chauffer, qui n’est pas un camembert, bénéficie d’une recette spécifiquement adaptée à son usage au four, « pour garantir une homogénéité du produit et un rendu sans grumeaux », confie Charline Pilorge, assistante marketing chez Vaubernier. La recette lui confère une texture souple et fondante et elle permet de développer une croûte fine. Le conditionnement, sans agrafes et conforme aux règles d’alimentarité, est adapté à la cuisson au four et à une consommation dans la boîte, pour picorer. Le fromage est fabriqué avec du lait frais collecté sur le territoire mayennais pour offrir un produit de qualité et riche en goût.

Four ou barbecue

Certes, les offres de fromages au four existent déjà : From’Chaud de la Fromagerie Ermitage, camembert à cuire au four sans gluten de la Fromagerie Gillot… Bons Mayennais à chauffer et picorer se différencie par une aromatisation au poivre, en plus du nature, et une consommation toute l’année. « Nous mettons en avant la cuisson au four pour l’hiver et au barbecue pour l’été, enveloppé dans une feuille d’aluminium », ajoute Charline Pilorge. Ainsi, Bons Mayennais espère profiter de la spirale vertueuse de la catégorie des fromages à consommer chaud (+ 17,9% des ventes valeur de janvier à février 2015) et toucher une cible jeune (20-45ans) ayant un mode de consommation diversifié et axé sur la convivialité. Les produits peuvent en effet être consommés à l’apéritif, au coeur du repas, en snacking… Après seulement deux mois de présence sur le marché, la marque n’a pas encore d’informations sur les performances. « Il n’y a pas d’extension de gamme de prévue pour le moment, mais l’affaire est à suivre », indique Charline Pilorge. Bons Mayennais, qui jouit d’un rayonnement plutôt régional (Ouest, région parisienne, Nord), bénéficie pour ce lancement d’un référencement sur tout le territoire. « Cela nous permettra de développer notre marque dans tout l’Hexagone », conclut Charline Pilorge.

Bons Mayennais à chauffer et picorer (Vaubernier)

Lancement Septembre 2015

PVI de 2,15 à 2,30 €

"La recette du fromage a été spécialement élaborée pour une homogénéité à la cuisson et un rendu sans grumeaux. Le conditionnement est adapté à la cuisson au four et permet de déguster le produit dans la boîte. "

Charline Pilorge, assistante marketing chez Vaubernier

Les Plus

  • L’aromatisation au poivre est innovante
  • Le produit peut être consommé hiver comme été, cuit au four ou au barbecue
  • Une nouvelle offre qui vient accentuer la tendance forte du segment des fromages à consommer chaud

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter