Marchés

Bosch Siemens a gagné un milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2006

|

Le fabricant d'électroménager allemand a atteint en 2006 un nouveau record en termes de volumes des ventes avec un taux de croissance de 13,2 % à 8,3 milliards d'euros contre 7,3 milliards en 2005.


« Pour BSH, 2006 a été une excellente année. Nous nous sommes développés dans tous les pays dans lesquels nous sommes présents à un rythme plus soutenu que le marché », s'est réjouit Kurt Ludwig Gutberlet, président du directoire de BSH lors de la présentation des résultats annuels le 22 mai dernier à Munich. La Chine (+ 42 %), l'Amérique Latine (+ 30 %), l'Australie (+ 16%), l'Allemagne (+ 15 %) mais aussi les trois grands marchés européens la France, l'Italie et la Grande Bretagne ont largement participé à ces performances.

Avec un chiffre d'affaires de 445 millions d'euros, en hausse de 10 %, la filiale française s'est distinguée en devenant le numéro deux du gros électroménager derrière Fagor-Brandt et devant Whirlpool.

BSH France affiche une part de marché de 14 % (en valeur sans les fours micro-ondes). Le groupe a consolidé sa position de leader en lave-vaisselle (part de marché de 31 %), confirmé sa 2e place en encastrables et a pris la pôle position sur les lave-linges frontaux avec 15,5 % part de marché. L'année 2006 a été marquée en outre par le lancement -réussi - d'une cinquième marque positionnée sur l'entrée de gamme. « Nous avons gagné en une année un point de part de marché sur les lave-vaisselles et les lave-linge frontaux », précise Friedrich Zundel, président de BSH France. Après avoir démarré avec une gamme courte en pose libre, Viva s'enrichira cette année de nouveaux designs et en septembre 2007 d'une gamme d'appareil encastrables.

Les ventes de petit électroménager, qui représente environ 10 % du CA global, ont fait un bond à deux chiffres portées notamment par les aspirateurs (+ 30 %) où BSH se rapproche du podium et le petit déjeuner sur lequel le groupe nourrit de fortes ambitions. Pour 2007, Fréderic Zundel table sur une croissance de plus de 5 % et vise à moyen terme le leadership du marché français. Le groupe attend aussi au niveau monde une croissance de son CA de l'ordre de 5 %.
Florence Bray

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message