Brandt: l'israélien Elco retenu par le tribunal de commerce

|

BRÈVESLa reprise de Brandt par Elco, associé à l'espagnol Fagor, permettra de sauvegarder 78% des 5.370 emplois en France, selon l'offre présentée au tribunal

Elco reprendra aussi les 7 usines de Brandt, dont une partiellement. Le tribunal a souligné dans son jugement que l'offre Elco-Fagor était "la mieux-disante au niveau social". Il a également indiqué que "seul le projet Elco-Fagor se propose de reprendre l'intégralité du groupe Brandt sur les plans industriel et commercial". Le groupe israélien se prévaut en France d'avoir sauvé de la déconfiture en 1994 le groupe de climatisation Airwell, en multipliant par sept son chiffre d'affaires et en doublant ses effectifs. Quatre candidats étaient en lice: Elco-Fagor, qui a remporté la mise, le numéro un mondial de l'électroménager, l'américain Whirlpool, l'italien Candy et le turc Arcelik-Beko. Les représentants des salariés avaient plébiscité à 80% Elco-Fagor et marqué ostensiblement leur hostilité à Whirlpool. L'offre d'Elco-Fagor avait par ailleurs les faveurs de plusieurs élus de la Vendée, où Brandt dispose de deux sites industriels à La Roche-sur-Yon et Aizenay. En revanche, le maire de Lille Martine Aubry avait marqué sa préférence pour Arcelik-Beko, qui se proposait de reprendre le plus d'emploi de l'usine Brandt de réfrigérateurs à Lesquin (Nord).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter