Brandt : les banques prolongent leur soutien financier

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les banques créancières du groupe Brandt ont accepté de prolonger leur soutien financier jusqu'à fin 2001.

Un accord signé début octobre avec ces établissements bancaires avait permis la reprise ou la poursuite de l'activité dans les usines de Brandt, en redressement judiciaire depuis le 7 septembre. Cet accord devait se terminer le 20 décembre. Les banques ont également donné un "accord de principe" pour prolonger leur soutien financier "jusqu'à la fin janvier" si l'un des candidats à la reprise de Brandt, le groupe industriel israélien Elco, choisissait de présenter au tribunal une offre de reprise par continuation plutôt que par cession. Outre Elco, les fabricants d'électroménager italien Candy, turc Arcelik-Beko et américain Whirlpool ont déposé des offres de reprise partielle de Brandt. Des cadres du site d'Aizenay (Vendée) veulent aussi reprendre leur usine. Brandt emploie environ 11.000 personnes dans le monde, dont quelque 5.300 en France.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA