Brico jardin : remue-ménage à la tête des grands groupes

|

Besoin d’un renouveau de stratégie, d’une nouvelle impulsion ou effet de la pyramide des âges ? En tout état de cause, il y a eu un vaste jeu de chaises musicales à la tête des grandes enseignes de bricolage en France. Focus.

Depuis douze mois, les états-majors ont été chamboulés. Leroy Merlin France a tiré le premier en changeant de patron : Thomas Bouret a remplacé Philippe Zimmermann. En septembre 2014, c’est Kingfisher qui a annoncé la succession de Ian Cheshire à la tête du groupe britannique, l’heureuse élue étant la Française Véronique Laury. L’ancienne directrice générale de Castorama France a, depuis, pris les rênes du groupe ; son précédent poste étant occupé par Marc Ténart, auparavant directeur financier des enseignes Castorama et Brico Dépôt France. Bricoman, enseigne de taille encore modeste – une trentaine de points de vente –, n’est pas à l’écart deces grands mouvements, avec l’arrivée de Sébastien Attina comme nouveau directeur général depuis la fin de l’année dernière. Au sein de Bricorama, c’est une minicrisede gouvernance quis’est déroulée fin 2014à la suite de différends stratégiques. Résultat, Antoine Machu, directeur général opérationnel France, Jacky Leclercq, directeur des achats, et Laurie Zeys, responsable de l’offre, ont quitté l’entreprise.

Il y a deux ans, nous avons regardé le dossier Jardiland. Récemment, celui du réseau Nalod’s Delbard est arrivé, et nous n’avons pas voulu rester inactifs.

Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo (interview à LSA, 1er semestre 2014)

 

Qui veut la peau des phytos ?

La mise en place du plan Écophyto avait planté le décor, pour mieux encadrer l’usage des produits phytosanitairesde synthèse. Le vote de la loi Labbé y a apporté un nouveau chapitre, en prévoyant d’en interdire la vente au grand public à moyen terme. Et une nouvelle embûche s’est invitée, avec, depuis janvier, l’interdiction de la publicité sur les produits phytopharmaceutiques de synthèse, seuls les produitsde biocontrôle échappant à ce couperet. Résultat, la réflexion est à l’œuvre pour repenser le rayon et l’offre.

Botanic, qui a banni les pesticides de synthèse depuis 2008, incite à les rapporter en magasin, et à les échanger contre des bons d’achat (photo ci-contre)




 

 

Franche-Comté, terre de jardins

Tiercé gagnant des trois régions où l’on jardine le plus : Franche-Comté, Aquitaine et Languedoc-Roussillon. Pays de la Loire, Ile-de-France et Nord-Pas-de-Calais arrivent bons derniers.

Source : site monechelle.fr

 

À Suivre

Jardiland a ouvert son capital aux franchisés

Le fonds L-Gam, propriétaire de Jardiland, à ouvert un peu plus de 5% de son capital aux franchisés pour mieux les associer au plan de relance de l’enseigne de jardinerie et d’animalerie. Selon Thierry Sonalier, président du directoire, «de cette manière, nous alignons nos objectifs entre les magasins en propre et les franchisés».

 

L’ouverture dominicale des GSB définitivement validée 

Le Conseil d’État a rejeté fin février les recours d’organisations syndicales contre l’ouverture dominicale des magasins de bricolage. Une décision qui autorise donc les enseignes Bricorama, Leroy Merlin, Castorama et autres Mr.Bricolage à ouvrir le dimanche.

 

32 millions 

Le nombre de foyers qui doivent être munis de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée depuis le 8 mars 2015. On estime qu’environ la moitié seulement sont équipés à la fin mars.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2360

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA