Bricoman lance son école de métiers

L'enseigne de bricolage de la galaxie Adéo lance une école des métiers en septembre 2013 pour pallier le manque de conseillers de vente. Une première promotion de vingt jeunes en contrat pro sera recrutée.

Partager
Bricoman lance son école de métiers
trop peu d’étudiants se dirigeant vers les filières spécialisées, Laurence pierron, drh de l’enseigne, a décidé de créer sa propre école de formation.

«Aujourd'hui, on n'apprend plus aux jeunes à se servir de leurs mains », se désespère Laurence Pierron, directrice des ressources humaines de Bricoman. Bricoman ? Une enseigne qui appartient au groupe de bricolage Adéo, lequel possède la beaucoup plus connue enseigne Leroy Merlin.

  • 32 ans, la moyenne d'âge des salariés, dont 50% d'hommes et 50% de femmes 300 embauches en CDI prévues en 2013
  • 2 000 salariés
  • 33 magasins
  • 550 M €, de chiffre d'affaires en 2011
  • 6000 m2 de superficie moyenne
Source : Bricoman

Un petit du bricolage qui soigne ses salariés

  • L'ouverture d'une école des métiers hors les murs en septembre prochain pour former 20 jeunes en contrat pro qui seront ensuite embauchés en contrat à durée indéterminée
  • Des enquêtes auprès des collaborateurs tous les deux ans
  • Un budget formation annuel de 3,5% de la masse salariale
  • 4% de hausse générale des salaires en 2012
  • Une structure hiérarchique très courte avec 4 échelons
  • Un turnover qui a baissé de 10 points ces dernières années (de 25 à 15%)

Mais Bricoman, c'est pourtant 2 000 salariés et 33 magasins. « Sur le marché, nous ne trouvons pas les formations qui correspondent à nos demandes, poursuit Laurence Pierron. L'Éducation nationale pousse les jeunes à aller vers des formations généralistes, comme les BTS management des unités commerciales (MUC), et pas assez vers des filières spécialisées comme les centres de formation et d'apprentissage. C'est un non-sens ! »

CDI garanti

Ce constat fait, cette ancienne DRH d'un groupe alimentaire de hard-discount décide alors de créer sa propre école de formation. Lancée en partenariat avec le Cepreco, école de commerce à Roubaix, et le centre de formation et d'apprentissage (CFA) de BTP, toujours dans le Nord, cette école va recruter vingt jeunes en contrat pro, vingt jeunes qui se verront proposer un contrat de conseiller de vente à durée indéterminée d'emblée dans l'un des 33 magasins du réseau. Cette première promotion sera formée à raison de quinze semaines de théorie et trente-sept semaines sur le terrain. Un tuteur dédié (et volontaire) les verra chaque mois. Au bout, un certificat de qualification professionnelle (CQP) reconnu par la Fédération des magasins de bricolage (FMB). Ce qui permettra à l'enseigne, au passage, de dépasser le quota d'alternants de 4% fixé par le gouvernement. Montant de l'investissement : 200 000 €.

Pour Bricoman, l'intérêt réside bien évidemment dans la création d'un vivier de jeunes potentiels, susceptibles de progresser grâce à la promotion interne. Et de prendre à terme un poste de directeur de magasin par exemple.

Ascenseur social

Car les ouvertures continuent : deux sont programmées cette année et deux autres en 2014. Comme partout dans le secteur de la distribution, l'ascenseur fonctionne. La moitié des responsables de rayon sont issus de la promotion interne, mais seulement trois directeurs de magasin. D'où l'idée d'un système de cooptation où les collaborateurs parrainent de nouveaux entrants.

De tels investissements rendent visiblement les salariés de Bricoman heureux au travail ! Le turnover, indicateur des plus valables sur le bien-être au travail, a baissé de dix points en quelques années, passant de 25 à 15%. Depuis quatre ans, chaque conseiller est responsable d'un territoire, d'un univers, contrairement à d'autres enseignes où la polyvalence prévaut. Laurence Pierron croit beaucoup à la proximité entre les équipes. Du coup, les structures hiérarchiques sont plutôt courtes, avec quatre niveaux (conseiller de vente, responsable rayon, manager d'univers et directeur de magasin).

Cette autonomie s'accompagne d'une politique salariale qui se veut motivante. Chaque salarié bénéficie d'une prime individuelle annuelle de 1,5 mois de salaire calculée en fonction des objectifs individuels et d'une participation aux résultats. Enfin, l'intéressement peut aller jusqu'à 30% de la rémunération annuelle. Seul point noir dans un tableau presque idyllique : le nombre de femmes présentes au comité de direction. Une seule y siège sur un total de onze !

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Senior Experimenté (H/F)

Harry Hope - 29/01/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ESSENTIEL & DOMICILE

ESSENTIEL & DOMICILE

Une autre vision des services à la personne

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS