Bricorama anticipe une baisse de ses ventes de 2% pour 2014

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec des ventes moroses au troisième trimestre et des ouvertures dominicales aux résultats décevants, l’enseigne de bricolage Bricorama s’attend à terminer l’année 2014 en recul.

Les ventes de Bricorama ont chuté de 5,07% au 3ème trimestre, ce qui vient plomber un exercice 2014 attendu en recul.
Les ventes de Bricorama ont chuté de 5,07% au 3ème trimestre, ce qui vient plomber un exercice 2014 attendu en recul.© dr

Pour Bricorama, l’année 2014 ne restera pas dans les mémoires. Elle devrait même se solder par une baisse des ventes de 2% environ, selon les prévisions d’ores et déjà établies par le groupe, ce qui devrait signifier un chiffre d’affaires total de 678 millions d’euros  environ. Dans son bulletin d’information trimestrielle, Bricorama a ainsi "anticipé pour 2014 un chiffre d’affaires en baisse par rapport à 2013 de l’ordre de 2%, avec toutefois une amélioration de sa marge opérationnelle". Cette dernière s’établissait à 29,7 millions en 2013 (soit 4,3%).

La baisse des ventes observée repose sur des conditions de marché assez difficiles, rendues compliquées par une météo défavorable. Et l’entreprise fondée et dirigée par Jean-Claude Bourrelier, qui compte 174 magasins exploités en propre ainsi que 48 franchisés n’a pas autant bénéficié des ouvertures dominicales que prévu. Malgré un jour d’ouverture supplémentaire pour les magasins de la région parisienne, le nombre de clients n’a pas augmenté comme l’indiquait le patron dans un document interne.

La chute des ventes s’accélère

Sur le troisième trimestre tout juste bouclé, Bricorama a fait état de ventes en fort recul en France (-5,80% à 113,6 millions d’euros), ainsi qu’au Benelux (-4,11% à 57,3 millions), soit une chute importante de 5% au global (contre +1,32% au premier trimestre, puis -3,74% au deuxième trimestre). En tenant compte des 4 fermetures de magasins intervenues cette année, le recul atteint 2,74% sur 9 mois. Le 4ème trimestre en cours est lui "marqué principalement par une réorganisation opérationnelle en France afin de faciliter le développement du réseau déjà entreprise par la reprise des magasins GNUVA au 2 janvier 2015". Elle doit mécaniquement faire gonfler le chiffre d’affaires de 38 millions d’euros en année pleine.

 

 

Source Bricorama

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA