Bricorama et son patron Jean-Claude Bourrelier condamnés par l'AMF

|
bricorama

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a condamné l'enseigne de bricolage et Jean-Claude Bourrelier, son patron, à 10 000 et 40 000 euros d'amende pour des irrégularités dans les comptes. Ce n'est pas la première fois que Jean-Claude Bourrelier a affaire avec la justice, puisqu'il avait été assigné en 2008 par Jean Gatty, gestionnaire de la société JG Capital Management, qui détenait 6,2 % du capital de Bricorama.

Bricorama n'aurait pas assez détaillé des contrats, de location notamment, et n'aurait pas publié dans les règles le rapport des commissaires aux comptes pour l'exercice 2007.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter