Bricorama paiera 500 000 euros d'amende à F.O

|

Le syndicat gagne en appel contre Bricorama. Ce dernier avait ouvert dans l'illégalité une quarantaine de dimanches en 2012. Il devra verser 500 000 euros au syndicat.

Bricorama a été condamné à payer une amende importante à Force Ouvrière pour avoir ouvert plusieurs dimanches par an en 2012, sans autorisation.
Bricorama a été condamné à payer une amende importante à Force Ouvrière pour avoir ouvert plusieurs dimanches par an en 2012, sans autorisation.© dr

F.O a fini par gagner contre Bricorama devant la Cour d’Appel de Versailles. Depuis 2012, le syndicat poursuivait le groupe de bricolage pour avoir ouvert dans l’illégalité 32 magasins en Ile-de-France pendant 43 dimanches, entre janvier et octobre  2012. Initialement, F.O réclamait 37,7 millions d’euros d’astreinte, un montant qui aurait « tué le groupe familial », pour reprendre les propos de Jean-Claude Bourrelier, son patron. Cette décision à Versailles intervient en plein débat parlementaire sur la loi Macron, qui prévoit notamment d'étendre les autorisations au travail dominical de 5 à 12 dimanche par an .

Depuis mars 2014, le gouvernement a autorisé par décret les magasins de bricolage à ouvrir le dimanche, créant ainsi une nouvelle dérogation provisoire (après celle sur l'ameublement et les jardineries notamment) à la loi sur le travail dominical.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter