Brossard consolide ses positions sur le marché porteur de la pâtisserie traditionnelle.

|

Avec trois nouvelles références de cakes à partager, la marque Brossard veut accélérer son développement. La marque a investi ce créneau très porteur depuis deux ans. En plus des mini moelleux et des gaufres, elle compte désormais 11 références au total, dont ces trois nouveaux cakes nature, au citron et au chocolat. A l’occasion de ce lancement, les codes packagings de la marque volent en éclat. Le rouge traditionnellement associé à la griffe fait place aux couleurs bleue, verte et jaune censées souligner la dimension naturelle de ces gâteaux (le ciel, l’herbe, le soleil…). Il est vrai que Brossard avec cette nouvelle gamme entend proposer une offre se rapprochant le plus possible d’un cake fait maison. La liste des ingrédients est donc courte. La fenêtre transparente du packaging donne de la visibilité au produit et permet notamment d’apprécier sa forme bombée, traditionnelle aux cakes faits maison. D’autres développements sont attendus d’ici le début de l’année.

 

Le marché global de la pâtisserie industrielle en GMS,   sous l’effet de marques nationales dynamiques et également d’une forte activité promotionnelle, se porte bien. Son chiffre d’affaires s’est valorisé de +6% et ses volumes ont augmenté de +5%, selon les données de Nielsen en Cam arrêtées à fin août. La pâtisserie traditionnelle contribue à 60% de son chiffre d’affaires. La pâtisserie élaborée qui rassemble notamment les offres de brownies et cakes aux fruits affiche la plus forte croissance du marché avec des volumes en hausse de +7,5% et un chiffre d’affaires en hausse de 8%. La pâtisserie traditionnelle progresse, elle, plus modestement (+3% en valeur et 5% en volume). De quoi doper l’intérêt des marques nationales pour la catégorie.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter