Bruno David, nouveau « monsieur PME » d'Intermarché

|

VACANT DEPUIS PRÈS D'UN AN, le poste de chargé des relations avec les PME revient à un jeune adhérent Intermarché d'Ile-de-France.

L'amour du produit, Bruno David connaît bien. À 20 ans, à rebours des jeunes de sa génération, il rêvait de devenir agriculteur dans sa

EN DATES

  • 1998 Entre au service marketing de la centrale Intermarché
  • 2003 Obtient l'agrément des Mousquetaires pour devenir adhérent
  • 2005 Devient directeur d'un Intermarché de centre-ville
  • 2007 Prend la direction de son premier magasin Intermarché, à Malsherbes (45)
  • 2013 Chargé des relations avec les PME

Normandie natale. « Je ne suis pas né dans un chariot ! », plaisante-t-il. Ni dans un champ de céréales... Faute de terres dans la famille, Bruno David poursuit ses études une fois son BTS agricole en poche. Ce sera d'abord une maîtrise en commerce agricole, puis un DESS de marketing. « Je me suis rapproché du produit fini, explique-t-il. J'avais beaucoup d'intérêt pour le marketing, donc j'ai commencé par un stage chez Carrefour avant d'intégrer le service marketing d'Intermarché en 1998. »

 

Une réussite remarquée

Devenu responsable de marques produits carnés du groupe, Bruno David obtient de devenir adhérent en 2004 à l'issue de la formation

Objectif : travailler dans la continuité et développer des initiatives comme le Salon de l'innovation.

traditionnelle de six mois. « Je me suis positionné sur un projet de transfert et agrandissement à Malesherbes, en Ile-de-France », témoigne-t-il. À force de tracasseries administratives, le projet est retardé jusqu'en janvier 2007. Entre-temps, l'apprenti fait ses armes sur un 800 m2 de centre-ville. « Je faisais 3,5 millions de chiffre d'affaires, j'ai réussi à multiplier les ventes par quatre en passant sur 1 900 m2 », se réjouit Bruno David. Une performance qu'il attribue notamment à une politique d'offre qui fait la part belle aux produits régionaux.

Au niveau de la centrale, le résultat de son point de vente n'est pas passé inaperçu. Après diverses fonctions dans le cadre de son tiers-temps, Bruno David s'est vu attribuer la supervision des relations avec les PME, laissée vacante depuis le départ de l'emblématique Daniel Sberna, adhérent à Nice, pour Carrefour Market. Objectif : travailler dans la continuité et développer des initiatives comme le Salon de l'innovation des PME, en place depuis trois ans.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2293

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message