Bruno Le Maire veut un label France pour les industries agroalimentaires

Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche

Le tissu agroindustriel français est « important aux yeux du gouvernement » mais « trop fragile », a assuré Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, en point d’orgue de l’inauguration du Sial 2010, dimanche 17 octobre. Le ministre a notamment pointé l’atomisation du secteur, éparpillé en plus de 10 000 entreprises « qui n’ont pas la taille critique pour exporter ». Et de déplorer le terrain perdu par la filière au niveau mondial : « nous étions la première ou deuxième industrie alimentaire du monde, en bataille avec les Etats-Unis, nous sommes désormais quatrième. Je refuse que la France reste quatrième, elle doit retrouver la deuxième ou la première place, de préférence la première », a clamé le ministre, qui a délivré à la caméra de LSA TV les moyens d’actions à mettre en oeuvre.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres