Bruno Thévenin prend la tête de PepsiCo France

|

Bruno Thévenin va remplacer Armando Amselem à la direction générale de PepsiCo France, filiale française du numéro deux mondial de l'agroalimentaire. Bruno Thévenin réalise un parcours sans faute au sein de PepsiCo France qu'il a intégré en 1994 quand cette société était en pleine création. Une information exclusive LSA.

Bruno Thévenin va diriger PepsiCo France, en remplacement de l'Espagnol Armando Amselem.
Bruno Thévenin va diriger PepsiCo France, en remplacement de l'Espagnol Armando Amselem.© PEPSICO FRANCE

Selon nos informations, Bruno Thévenin remplace Armando Amselem à la direction générale de la filiale française de PepsiCo. Une nomination étonnante car, en juillet dernier, Bruno Thévenin, alors numéro 2 de PepsiCo France, avait déjà changé de fonction : il avait alors pris un poste international, celui de directeur général de la marque Tropicana pour l’Europe de l’Ouest et l’Afrique du Sud.

Le huitième salarié de PepsiCo France

Ce titulaire d’un MBA de l’Ecole des Hautes études commerciales (HEC) de 44 ans est entré en 1994 chez PepsiCo France, une filiale alors en pleine création.  Depuis, il a gravi tous les échelons (chef de secteur, chef de produit, directeur des clients nationaux, directeur commercial, etc.) de cette société qui emploie 600 salariés et réalise un chiffre d’affaires de plus de 700 millions d’euros en GMS (estimation LSA). PepsiCo France a la particularité de s’être imposée dans deux catégories, les boissons (Pepsi, Tropicana, Lipton Ice Tea, etc.) et l’épicerie (Lay’s, Quaker, Bénénuts, etc.). Avec son portefeuille de 15 marques, elle est l’une des plus dynamiques du secteur agroalimentaire. L’Espagnol Armando Amselem dirigeait PepsiCo France depuis 2011.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message