Bruschetta, la préparation de tomates confites qui s'impose

|

Lancée en octobre 2017, la nouvelle gamme de produits à base de tomates confites fait déjà parler d’elle. Son secret ? Les recettes sont tout simplement bonnes. LSA vous présente le lauréat de la catégorie Fruits et légumes des Trophées de l'Innovation 2017. 

Bruschetta, la préparation de tomates confites qui s’impose
Bruschetta, la préparation de tomates confites qui s’impose© dr

Les plus

  • Une concentration de saveurs qui s’explique par l’utilisation de tomates mi-séchées plutôt que fraîches
  • Sans additifs, sans conservateurs et sans allergènes, le produit est bon mais aussi sain
  • Deux recettes laissent au consommateur le choix de la simplicité ou d’une saveur orientale

Catherine Brown, responsable marketing de Sud’n’Sol, n’en revient pas. Déjà un trophée de l’innovation alors que le produit a seulement été lancé en octobre 2017 ! « Notre métier – ou plutôt notre passion –, ce sont les légumes que nous transformons, en particulier les tomates mi-­séchées. C’est en nous appuyant sur cette expertise que nous avons mis au point la gamme Bruschetta », raconte-t-elle.

Le produit se présente en pot de 150 grammes. Les recettes à base de tomates confites se déclinent en deux versions. L’une joue la carte de la simplicité en proposant des dés de tomates confites complétés d’une touche de basilic. L’autre, plus subtile, rappellera aux initiés les saveurs du zaalouk, recette marocaine à base d’aubergines, de tomates en dés, d’huile d’olive, d’ail et de piment doux. Ensoleil’ade, marque GMS de Sud’n’Sol, a, pour cette seconde recette, fait quelques adaptations. Les tomates confites sont bien là et assorties d’olives noires, de quelques morceaux de citron confit et d’une pointe de piment doux. « Cette recette a été mise au point avec l’aide de notre équipe marocaine de passage à Agen », se souvient Catherine Brown. 

Créé en 1997 et repris par le groupe Norac en 2003, Sud’n’Sol, qui commercialise chaque année 5 000 tonnes de légumes transformés, compte deux sites de production : celui d’Agen, qui s’étend sur 10 000 m2, et celui de Sudaphi, au Maroc, inauguré en 2012 sur 3 000 m2. Au total, les deux sites emploient plus de 400 personnes.

Que du naturel…

Avec la gamme Bruschetta fabriquée à Agen, Ensoleil’ade nourrit de grandes ambitions. Comme l’ensemble des produits à la marque, ces deux recettes sont garanties sans conservateurs, sans additifs et sans allergènes. « Nos recettes sont élaborées sur la base de cette règle d’or qui nous permet de répondre aux besoins et exigences de nos consommateurs qui cherchent des produits permettant de régaler leurs convives avec des produits sains », poursuit la responsable marketing.

Implantée au rayon fruits et légumes, la gamme a reçu un bon accueil de la part des distributeurs – on la trouve notamment dans les hypermarchés Carrefour. Forte de ce succès, la marque ne saurait en rester là. À l’avenir, cette nouvelle gamme pourrait se décliner sur d’autres légumes, comme du poivron confit, ou un mélange de plusieurs légumes confits. Avec 300 références dont une centaine dédiée aussi bien au circuit de la RHF que de la GMS, le champ des possibles est assurément grand !

« Ces préparations peuvent être utilisées aussi bien froides que chaudes. Elles peuvent être proposées au moment de l’apéritif ou être utilisées en tant qu’aide culinaire, pour composer une entrée, des tartines pour les snacks. » 
Catherine Brown, responsable marketing de Sud’n’Sol

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2486-2487

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message