Bruxelles veut mettre fin aux étiquetages ambigus sur les aliments

|

BRÈVESLa Commission européenne a adopté hier une proposition visant à mettre en oeuvre un étiquetage fiable et sans ambiguïté sur les aliments, c'est à dire qui ne risque pas de tromper le consommateurs sur les qualités nutritionnelles des produits et leurs eff

La Commission prévient ainsi que les allégations du type "aide votre corps à lutter contre le stress" ou "préserve votre jeunesse" ne seront plus acceptées sur les étiquetages mais aussi sur la publicité en faveur de produits alimentaires. Davantage de rigueur sera aussi réclamée à propos de promesses comme "riche en fibres" ou "faible teneur en matières grasses", qui seront contrôlées par l'agence européenne de sécurité des aliments. Autant de précautions qui visent à établir une concurrence loyale entre les états membres de la Communauté européenne.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter