Budget auto : les Français dépensent moins !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En six ans, le budget des automobilistes français a augmenté en moyenne de 2,5 % par an. En revanche, le nombre de passages à la pompe et d’opérations d’entretien baisse, selon une étude de l'Insee publiée aujourd’hui. Focus.

Le carburant est devenu le premier poste de dépense dans le budget automobile des Français.
Le carburant est devenu le premier poste de dépense dans le budget automobile des Français.

124 millions d’euros : c’est le budget des ménages français consacré aux dépenses automobile en 2013, soit 11% de leurs dépenses de consommation. Un chiffre en hausse de 2,5 % en moyenne par entre 2007 et 2013, d’après une étude de l'Insee.

Automobile : le budget grimpe…
Si les sommes consacrées à l'achat d'une voiture progresse de 1,2% par an en moyenne, le poste budgétaire consacré aux carburants et à l’entretien ont progressivement augmenté de 3,6 % de 3% par an. Les raisons : "la spécialisation accrue de la main-d'oeuvre et la complexité des réparations liée à l'électronique embarquée",selon l'Insee. Mais surtout la hausse du prix du pétrole ! Depuis 2012, l’essence et le gazole sont ainsi devenus le premier poste de dépense dans le budget automobile des Français, à 31 %, contre 28 % pour l’achat de véhicule et 27 % pour l’entretien. Toujours d’après l’Insee, à l'exception de l'année 2008, le poids du carburant n’avait jamais été aussi élevé depuis le milieu des années 70, suite premier choc pétrolier.

Mais les volumes baissent
Si le budget grimpe, les dépenses baissent en volume !  Face à la crise et à l’austérité ambiante, le Français limitent en effet leurs achats. Les acquisitions de voitures neuves ou d'occasion ont ainsi baissé de 3,1% en moyenne par an entre 2007 et 2013. Quant aux achats de carburant, ils ont décru de 1,8% par an, tandis que le nombre d'opérations d'entretien  a baissé de 2,8% en moyenne par an. Les automobilistes deviendraient également plus responsables. "D’une part, en s'équipant de véhicules plus économes, bénéficiant ainsi des progrès technologiques, et d'autre part, en modifiant leurs comportements: conduite plus souple, moindre utilisation de leur

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA