Buitoni prend position sur les plats cuisinés à base de pâtes

|

Au rayon traiteur, la plus italienne des marques suisses, arrive sur le segment des plats cuisinés à base de pâtes. 

Les Français aiment les recettes italiennes. « En surgelé ou dans l'appertisé, les plats cuisinés à base de pâtes génèrent respectivement 13% et 18% du chiffre d'affaires des plats cuisinés », précise Damien Jeannot, directeur marketing Herta/ Buitoni (groupe Nestlé). Alors pourquoi ne développer le segment au rayon frais. D'autant que le marché semble porteur : +31.6% de croissance en valeur selon IRI (CAM 22/02/2005), sur les plats cuisinés à base de pâtes. 
Fort de son positionnement italien, Buitoni ambitionne de se saisir de 20% du marché. Pour y parvenir, l'acteur arrive avec un format très rare pour le plat cuisiné individuel : du 400 grammes. Soit presque 100 grammes de plus qu'un standard. « Pour la générosité italienne », suggère Damien Jeannot, mais aussi « parce que les plats à base de pâtes sont surconsommés par les hommes qui reprochent souvent d'avoir encore faim après ». Autre plus pour convaincre : un système de cuisson au micro-onde très spécifique, pour garantir les différentes saveurs. Pour être visible en rayon, Buitoni arrive avec 5 recettes : Spaghetti à la bolognaise ; Fusilli poulet et petits légumes ; Penne tomates et peperoni ; Penne légumes du soleil ; Fettucine jambon et champignons.
Des noms bien italiens, pour une vente en France de plats cuisinés fabriqués en Belgique.

Céline Astruc

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter