Business & Climate Summit : Georges Plassat s'engage pour Carrefour et le Consumer Good Forum

|

Dossier Au cours du Business & Climate Summit qui se tient ce mercredi 20 mai, Georges Plassat, PDG de Carrefour a présenté les engagements du Consumer Good Forum et de Carrefour pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.

Georges Plassat porte-parole des entreprises privées au Business&Climate Summit.
Georges Plassat porte-parole des entreprises privées au Business&Climate Summit.© © Pierre Vassal

En novembre 2015 et jusqu'à mi-décembre se tiendra sur Paris la COP 21 qui réunira les chefs d’Etat et de gouvernement afin de conclure un accord entre les pays pour limiter le réchauffement climatique mondial sous les 2°C. En amont de cet évènement, des fédérations d'entreprises ont organisé le 20 mai le Business & Climate Summit. L’événement est international, et regroupe des institutionnels internationaux (OCDE, ONU), des négociateurs et organisateurs de la COP 21 et des chefs d’entreprise.  Parmi ces dernières, on retrouve  Schneider, Saint-Gobain, L’Oréal, Total, Unilever, RWE, BNP qui participeront aux réunions du sommet (hors plénière d’ouverture), ainsi que Carrefour. Georges Plassat est d'ailleurs intervenu en plénière d'ouverture sur les enjeux du secteur des biens de consommation (le Consumer Good Forum - CGF) au niveau international. "Pour Carrefour, bien faire son travail signifie sauvergarder les ressources pour fournir à nos clients des produits de bonne qualité, déclare le patron de l'enseigne. Nous croyons qu'un succès économique ne peut se faire sans établir de bonnes relations, avec une responsabilité sociale et un respect de l'environnement."

Limiter le dérèglement climatique à moins de 2°c

Le CGF rassemble près de 400 entreprises basées dans 70 pays. Et au sommet sur le climat, ces dernières s'engagent de façon volontaire sur des solutions individuelles et collectives pour réduire les émissions de CO2. L'objectif final consiste à rester sous les 2°C de dérèglement climatique. Le secteur de l'agro-alimentaire est responsable de 24% des émissions de gaz à effet de serre mondiales en incluant la production, la fabrication, la distribution et la consommation par les ménages. Les défis se révèlent multiples et portent sur les approvisionnements de matières premières pour stopper la déforestation, la réduction de la consommation d’énergie et l’impact de la chaîne du froid,  ainsi que la mobilisation des consommateurs vers une consommation bas carbone.

George Plassat signera avec d'autres membres du Consumer Good Forum une charte dans lequel chaque entreprise s'engage sur des mesures environnementales. Carrefour annonce d'ailleurs qu'il se fournira en huile de palme 100% certifiée RSPO d'ici la fin de l'année 2015 et s'engage à réduire de 40% ses émissions de CO2 d'ici 2030, sachant que l'enseigne a déjà baissé sa consommation d'énergie de 31% entre 2004 et 2014.  

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres