Bussereau ; les pays de l'Est, « nouveau marché » de l'agriculture française

|

Le ministre de l'agriculture, Dominique Bussereau, a estimé lundi que les pays de l'Est étaient « plutôt un nouveau marché que des concurrents » pour les agriculteurs français.

Les pays de l'Est, avenir des agriculteurs français ? Dominique Bussereau, ministre de l'agriculture, estime en tous cas, qu'il s'agit d'un nouveau marché. «La productivité de ces pays est « plutôt plus mauvaise que la nôtre », a-t-il affirmé sur France 2, mais leur population « attend des produits de qualité ». Evoquant le revenu des agriculteurs français - en baisse de 4% en 2004-, Dominique Bussereau a admis que l'agriculture cherchait « sa bonne place avec la réforme de la politique agricole commune (PAC) mais que la loi de modernisation agricole qu'il était en train de préparer serait « l'occasion de donner l'espoir et une certaine lisibilité aux agriculteurs sur l'avenir de leur métier ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter