But pourrait participer au rachat de Conforama


C'est connu, les numéros 2 et 3 du marché du meuble s'envoient des pics en permanence. Mais ils devront peut-être apprendre à vivre semble très vite. D'après la Tribune du 15 novembre, le fonds britannique Permira cherche depuis quelques mois un partenaire pour reprendre Conforama, que PPR ne voudrait pas céder pour moins de 1,5 milliard d'euros. Après le sud-africain Steinhoff, le fonds privilégierait la piste But.

« Les échanges avec Colony et Goldman Sachs [Deux des actionnaires de But, NDLR] ont commencé en début d'année », a assuré un proche du dossier au quotidien. Réunis, But et Conforama cumulent 23,7 % de parts de marché, devant le leader actuel, Ikea, et ses 16,9 % (source IPEA). Mais un tel scénario pose de nombreux problèmes. Position dominante, risque de casse sociale, concurrence entre magasins, cultures internes, etc. Cette union ne se ferait pas sans peine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2159

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous