Marchés

But rajeunit ses gammes

|

But veut en finir avec les meubles de papa tendance néorustique. L'enseigne accélère sa quête d'une clientèle de jeunes acheteurs de 20 à 30 ans et de consommateurs CSP +, encore trop absente de ses magasins. Le deuxième catalogue de But, programmé pour la rentrée de septembre, montrera des gammes renouvelées parfois à 80 %. C'est le cas de l'univers des chambres à coucher pour adulte et enfant, l'un des pôles stratégiques du distributeur, selon Bérangère Lamboley, directrice générale marketing et communication. « Au-delà, nous avons renforcé le pôle textile et les meubles de séjour, avec l'accent mis sur la dimension nature en utilisant de plus en plus de bois brut. » Le grand coup de neuf a été soutenu par l'intégration de trois designers en septembre et le changement du bureau de style. But reste très large dans sa politique de prix, avec des canapés de 99 à 1 500 € et des buffets de 149 à 800 €.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message