But se plaint des assureurs-crédit

Le directeur financier de But (6 000 salariés) se plaint, dans « Le Monde », de la réduction « de moitié des plafonds de couverture par Euler Hermès, ce qui envoie un message négatif à nos fournisseurs, qui ne livrent plus qu'à des montants assurés ». Ajoutant que certains magasins ne sont pas livrés, il affirme que la société affiche un chiffre d'affaires stable pour 2009, avec une trésorerie de plusieurs millions d'euros, et ne voit aucun motif à cette décision.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2090

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres