C&A dévoile à Paris un concept plus contemporain

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La chaîne allemande de fast fashion a présenté ce jeudi place de la Madeleine, à Paris, un concept qui se veut plus moderne et épuré, mettant davantage en avant les collections. 39 rénovations suivront en France.

Le magasin rajeunit son concept, en cohérence avec ses cibles de clients, qu'il veut contemporains..
Le magasin rajeunit son concept, en cohérence avec ses cibles de clients, qu'il veut contemporains..

C&A change de ton. L’enseigne allemande de « fast fashion » a présenté ce jeudi, Place de la Madeleine à Paris, au cœur du centre commercial des Trois Quartiers, son nouveau concept de magasin, qui adopte des codes résolument contemporains. Le but avoué est de capter une cible en priorité : la jeune femme urbaine de 25 – 35 ans, à qui une large partie des collections est dédiée. Le rez-de chaussée du magasin de La Madeleine (5000 m² de surface de vente sur deux étages) lui est en grande partie consacré, le 1er étage déclinant les collections homme et enfant, et femmes avec un accent plus classique.

Présentation frontale

Premier axe : le point de vente adopte un code couleur blanc. « Nos clients réclamaient des magasins plus faciles à lire, interprète Johan Soenens, le directeur marketing France. Le blanc « neutralise » l’environnement tout en faisant ressortir les collections. » De fait, C&A a travaillé à des présentations plus frontales des produits, rythmant le parcours client avec des podiums et des mannequins.

Deux parti-pris témoignent aussi de la volonté de proposer un réel confort d’achat : le magasin a été clairement dédensifié, ce qui offre des allées larges. « Nous exposons moins de produits », confie Johan Soenens, sans toutefois donner de chiffres. L’objectif est bel et bien que la shoppeuse décèle en un coup d’œil l’article qui lui plaît, ce qui reste la base du métier de la fast fashion : « Chez nous, les collections ne restent pas plus de 4 semaines en magasin », précise le directeur marketing France.

Signalétique discrète

A l’étage se trouvent de larges assortiment de collections hommes, enfants et bébés ou, encore l’espace « nuit » ou « cocktail », qui s’adresse aux femmes. Là encore, le confort est prégnant et le rythme agréable, même si la signalétique fait parfois défaut pour repérer les différents univers chez l’homme.

Au niveau pratique, C&A n’a pas oublié l’essentiel : quatre îlots de caisse constellent le magasin, tandis que les espaces d’essayage offrent un vrai confort, avec un comptoir d’accueil et des cabines larges et dotées d’un tabouret. Le magasin pense aussi aux femmes venant acheter des dessous : cet espace, situé au fond du magasin, offre de la discrétion aux shoppeuses, qui en réclament sur ce genre d’achat. En revanche, le magasin fait encore l’impasse sur les services web : le service de click and collect n’arrivera que dans quelques mois.  

159 magasins en France fin 2014

Après le vaisseau amiral parisien, ce nouveau concept sera déployé dans 39 magasins qui font l’objet de rénovations, qu’ils soient parisiens (celui des 4 Temps à La Défense, de la rue de Rivoli) ou Hexagonaux (Nice, Toulouse Capitole…).  Parallèlement, le parc de magasins va encore augmenter avec 8 ouvertures prévues l’an prochain, ce qui portera le parc total à 159 unités et 250 000 m² de surface de vente en tout. C’est bien le mot d’ordre avancé lors de la présentation du nouveau concept : C&A se veut « on the move », c’est-à-dire en mouvement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA