C&A nomme un nouveau DG France... et s'apprête à fermer des magasins

|

C&A annonce la nomination, au poste de directeur général France, de Tarek Hosni, tandis que le patron de C&A Europe explique quant à lui devoir fermer des magasins non rentables partout en Europe.

C&A annonce devoir fermer des magasins non rentables en Europe.
C&A annonce devoir fermer des magasins non rentables en Europe.

C&A France annonce la nomination, au poste de directeur général, de Tarek Hosni. Ancien directeur du bureau parisien du cabinet de conseil Alvarez & Marsal, spécialisé dans les restructurations d’entreprises, Tarek Hosni a donc dans son CV un point commun avec Patrick Puy, le nouveau patron de Vivarte, en son temps fondateur de ce même cabinet en France.

Fermer les magasins non rentables

Faut-il voir là plus qu’une coïncidence et, finalement, le signe d’une crise commune au sein des deux groupes de mode ? Sans doute un peu oui car, en parallèle, le directeur européen de C&A, Philippe Brenninkmeijer, dans une interview accordée au magazine allemand Textilwirtschaft annonce devoir « fermer des magasins non rentables et investir un milliard d'euros dans la restructuration » de l’enseigne. « Nous ne sommes pas au niveau de ce que nous attendons, que ce soit en termes de revenus ou de rentabilité », explique le directeur de C&A Europe, qui se refuse à être plus précis quant au chiffre exact de ces fermetures à attendre.

172 magasins en France

C&A, qui compte dans le monde quelque 1500 magasins et emploie 35000 salariés, réalise un chiffre d’affaires aux alentours de 2,9 milliards d’euros, attendu en baisse de 2% environ cette année. En France, selon la CFDT Services, C&A dispose de 172 boutiques avec 2448 salariés.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter