C&A va céder 13 magasins en France à Chaussea et Stokomani

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C&A annonce céder 13 de ses magasins français à Chaussea, qui devrait en reprendre 10, et Stokomani, 3. Une suite logique pour le groupe C&A, engagé dans une transformation en profondeur pour se remettre d'aplomb. Et logique aussi pour Stokomani, qui a le vent en poupe et est à chaque fois présent quand il s'agit de projets de reprises de magasins. 

C&A va céder 13 de ses magasins en France. Chaussea et Stokomani seront les heureux repreneurs.
C&A va céder 13 de ses magasins en France. Chaussea et Stokomani seront les heureux repreneurs.

C&A, engagée dans un plan de transformation en profondeur, annonce la cession, en France, de 13 de ses quelque 170 magasins. Une décision qui ne surprendra personne, tant ces fermetures étaient dans l’air du temps chez C&A.

Il y a ainsi pile un an, Philippe Brenninkmeijer, qui était alors encore le directeur Europe de l’enseigne, expliquait dans une interview accordée au magazine allemand Textilwirtschaft, devoir « fermer des magasins non rentables et investir un milliard d'euros dans la restructuration » de l’enseigne, arguant du fait que C&A n’était « pas au niveau de ce que nous attendons, que ce soit en termes de revenus ou de rentabilité. »

Alain Caparros aux manettes européennes

Si Philippe Brenninkmeijer a depuis été remplacé par un certain Alain Caparros, les problèmes du groupe allemand, qui réalise environ 2,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans le monde, sont toujours bien là.

D’où cette décision de céder ces treize magasins, dont on ignore encore la localisation exacte. La bonne nouvelle, car il y en a une, c’est que si C&A va baisser le rideau sur ces boutiques, ce sera pour que d’autres enseignes lèvent le leur, dans la foulée. En effet, en fonction des autorisations à obtenir, Chaussea reprendrait 10 de ces points de vente, et Stokomani, 3.

La folle année de Stokomani, serial repreneur

A noter, donc, la présence de Stokomani, encore une fois, quand il s’agit de projets de reprise. Tati est à vendre ? Stokomani se manifeste en effet. Et si, finalement, c’est sans succès, puisque c’est GiFi qui fut choisi, c’est pour mieux mettre la main sur 5 magasins du discounter Mac Dan.

De quoi venir signer, pour Stokomani qui, en 2016, a déjà franchi la barre des 400 millions d’euros de chiffre d’affaires avec ses quelque 70 magasins à l’époque, une grande année 2017.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA