C&A va supprimer des emplois dans ses sièges sociaux

|

Le distributeur vient de faire savoir qu’il compte supprimer 160 postes dans son siège de Düsseldorf (Allemagne) et 70 à Vilvorde(Belgique). 

C&A France assure qu’aucune décision de ce genre n’est à l’ordre du jour en France, pas plus que la fermeture de magasins.
C&A France assure qu’aucune décision de ce genre n’est à l’ordre du jour en France, pas plus que la fermeture de magasins.
C&A a organisé un conseil d'entreprise extraordinaire afin d’annoncer la suppression de postes dans ses sièges sociaux. Plus exactement, le plan de restructuration porte sur 160 emplois sur Düsseldorf, siège allemand pour la mode Femme, et 70 à Vilvorde, siège belge pour les modes Enfants et Hommes. En revanche, contacté, C&A France assure qu’aucune décision de ce genre n’est à l’ordre du jour en France, pas plus que la fermeture de magasins.
 
Voici l’explication du groupe que publie le site d’informations belge Gondola : "Nous investissons dans des collections plus fortes et pertinentes, une meilleure communication envers le client ainsi qu'une toute nouvelle expérience de shopping à travers notre nouveau concept de magasin. Au même moment, nous simplifions notre organisation afin d'atteindre davantage d'efficacité et de réduire nos structures de coûts. Dans ce contexte, nous nous sommes livrés à une évaluation en profondeur de nos sièges européens. (...) Dans les deux cas, nous avons identifié des opportunités pour réduire la complexité et simplifier notre façon de travailler, ce qui doit permettre d'aboutir à un siège fonctionnant de façon plus flexible et moins coûteuse, et capable de répondre de façon plus rapide aux attentes du marché."
 
C&A, qui compte dans le monde quelque 1500 magasins et emploie 35000 salariés, réalise un chiffre d’affaires aux alentours de 2,9 milliards d’euros, attendu en baisse de 2% environ cette année. En France, C&A dispose de 172 boutiques avec 2448 salariés.
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter